top of page
  • 2rp

Cameroun : Le président Paul Biya reçoit son homologue français Emmanuel Macron



Le président français Emmanuel Macron est arrivé lundi au soir à Yaoundé pour sa première visite officielle au Cameroun depuis 2017, année de son élection à la tête de la République française, avec l'objectif de relancer les relations politiques et économiques entre les deux pays.



Emmanuel Macron a été accueilli à l'aéroport de Yaoundé Nsimalen à 22H58, heure locale par le Premier Ministre camerounais Joseph Dion Ngute, avant d'être reçu mardi à la mi-journée par le chef d'État camerounais, Son Excellence Paul Biya au palais présidentiel, où ils ont discuté de la sécurité sur fond de menaces jihadistes dans le nord du Cameroun avec Boko Haram, et la crise séparatiste dans le Nord-ouest et le Sud-ouest du pays.


Notons que Emmanuel Macron avait provoqué l'indignation du pouvoir de Yaoundé en déclarant en 2020, après avoir été interpellé par un opposant, qu'il avait "mis la pression sur Paul Biya", sur les violences "intolérables" dans ces régions.



Cette visite intervient alors que la France, ancienne puissance coloniale, voit son influence s'éroder, en particulier sur les plans économique et commercial, face à la Chine, l'Inde ou l'Allemagne. Les entreprises françaises ne pèsent plus qu'environ 10% de l'économie contre 40% dans les années 1990.


Dans l'après midi de la même journée, les deux hommes d'État ont donné une conférence de presse où plusieurs thèmes ont été abordés. Face à la crise anglophone, la France propose une solution basée sur la régionalisation, le dialogue et la réconciliation pour désamorcer le conflit dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest du Cameroun. La transition au Cameroun et la crise Russo-Ukrainienne étaient également sur la table des échanges avec la presse



M. Macron termine la journée dans "le village Noah", accueilli par l'ancien champion de tennis Yannick Noah, qui développe un centre de loisirs et d'éducation dans un quartier populaire de Yaoundé, où il vit plusieurs mois par an.


Après le Cameroun, le président Macron continuera sa tournée, au Bénin et en Guinée Bissau. Ce déplacement doit lui permettre de réaffirmer son "engagement dans la démarche de renouvellement de la relation de la France avec le continent africain" au début de son second quinquennat.



Comments


Posts à l'affiche
bottom of page