top of page

Cameroun : des réfugiés nigérians plantent 360.000 arbres pour limiter l'avancée du désert



Des réfugiés d'origine nigériane et des communautés d'accueil de la région camerounaise de l'Extrême-Nord ont planté 360.000 arbres au sein et autour du camp d'accueil de Minawao, a indiqué dimanche le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

En trois ans, la zone jadis désertique est désormais couverte de végétation, s'est félicité l'organisme onusien à l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement.


Afin d'amener les réfugiés et communautés locales à freiner l'usage abusif du bois de chauffage et à ainsi réduire la pression sur l'environnement, le HCR et le gouvernement camerounais ont mis en place une stratégie de fabrication de briquettes écologiques, constituées de boules de charbon obtenues à partir de déchets végétaux.

La réserve forestière de Zamaï, abritant le camp de Minawao, est située dans une zone semi-aride de la région de l'Extrême-Nord. Elle comporte de nombreuses espèces végétales et animales et la coupe d'arbres y est formellement interdite par les autorités.


Ouvert en 2013, le site de Minawao abrite aujourd'hui environ 70.000 réfugiés ayant fui les exactions de la secte islamiste Boko Haram au nord-est du Nigeria, selon les données du HCR.

Comentarios


Posts à l'affiche
bottom of page