top of page
  • 2rp

Burundi : le PDG d’Afrique Média reçu en audience par le président burundais Évariste Ndayishimiye



Fidèle à sa logique d'émancipation économique et politique de l'Afrique, Justin Tagouh, le président directeur général du groupe Afrique Média International, a été reçu en audience, ce 27 juin, par le président burundais Évariste Ndayishimiye, au Palais présidentiel de Gitega, la capitale politique du pays. Au cours d'un entretien qui aura duré un peu plus de deux heures, le décollage économique, si chère au chef de l'Etat, a été mis sur la table ; tout comme la politique et la stabilité du Burundi, au cœur d'une sous-région qui connaît de fortes influences géopolitiques.


En ce qui concerne l'économie, le PDG d'Afrique Média était porteur d'une dizaine de plis fermés d'investisseurs africains, turcs et chinois qui sollicitent le concours de la plus haute autorité pour des investissements directs dans le pays. Parmi les secteurs sollicités : la cimenterie, la transformation chimique, l’agro-industrie, les mines et aviation civile. "Le pays jouit d'un époustouflant potentiel en terme de ressources, de capital humain et de positionnement tout près du géant de la sous-région qu'est la RDC avec un marché de plus de 80 millions de consommateurs. Les investisseurs qui ont sollicité mon concours, depuis bientôt un an, souhaite profiter de tout ça ; et il était donc important à un moment donné de venir restituer tout-ça au président de la République qui est ouvert à ce genre d'investissement qui va doper les revenus en devise du pays", soutient Justin Tagouh au terme de l'audience.


Les deux personnalités ont aussi évoqué les dynamiques d'influence, notamment, des puissances étrangères qui tentent un important retour dans la région des Grands Lacs, après des décennies de velléités cyniques via l'instrumentalisation de nombreux acteurs politiques. "En ce qui concerne cet aspect, on note un retour programmé, notamment, d'un pays comme la France qui remet ses valises en RDC et au Rwanda après la tragédie du génocide de 1994. Tout ça demande une vigilance accrue et Afrique Média s'y concentre, particulièrement, à travers une collecte fiable d'informations sur les perspectives et les évolutions et une sensibilisation poussée de l'opinion", martèle le PDG du groupe Afrique Média International.


Au terme de l'audience, Justin Tagouh a été raccompagné au perron par le président de la République, rejoint à l'occasion par la première dame, Angeline Ndayishimiye, pour une photo marquant la fin de la rencontre.

Comments


Posts à l'affiche
bottom of page