top of page
  • 2rp

Burkina Faso / Drame d’Inata : deux commandants de la gendarmerie relevés de leurs fonctions



Deux commandants de la Gendarmerie ont été relevés de leurs fonctions à l’issue du Conseil des ministres tenu par les membres du gouvernement burkinabé.


La décision a été prise après consultation des conclusions issues du rapport d’enquête sur le drame d’Inata. Très attendues par les burkinabé, les sanctions en lien avec le drame d’Inata ont été annoncées le mercredi 22 décembre 2021.


Il s’agit du lieutenant-colonel William Combary, commandant du groupement mobile de Ouagadougou et le Capitaine Isaac Sanou, commandant de la compagnie de Gendarmerie de Manga. Les responsables ont été déchargés de leurs responsabilités à titre conservatoire, en attendant une suite judiciaire, selon le Pr Maiga.


Le président burkinabè Roch Kabore, a reçu mardi 14 décembre, le nouveau rapport d’enquête sur l’attaque terroriste d’Inata, après avoir rejeté le premier rapport et fixé un délai de 10 jours aux enquêteurs pour la production d’un nouveau document. Le rapport est censé servir de base pour apporter les correctifs appropriés. Dimanche 14 novembre 2021, vers 5h 30 minutes, le détachement de gendarmerie d’Inata, dans la province du Soum région du Sahel, a fait l’objet d’une attaque terroriste. L’attaque a fait 53 morts dont 49 gendarmes. Elle a été condamnée par la France et la CEDEAO qui l’ont qualifiée de lâche et de barbare. Les soldats du camp attaqué par les terroristes étaient sans vivres depuis plusieurs jours, ce qui a frustré plus d’un et a suscité des manifestations dans plusieurs villes du pays.

Comentarios


Posts à l'affiche