Birmanie / Coup d’Etat : les militaires reprennent le pouvoir



Les forces militaires de Myanmar ont pris le pouvoir et contrôle désormais le pays après un coup d’Etat contre le président Win Myint, la Première ministre Aung San Suu Kyi et d’autres dirigeants, placés en détention.


La télévision militaire affirme que le pouvoir avait été remis au commandant en chef Min Aung Hlaing. Les militaires accusent les politiciens d’avoir procédé à des “fraude électorale”. Raison pour laquelle ils ont décidé de prendre le contrôle du pays qu’ils dirigeront pendant un an. Le Myanmar, également connu sous le nom de Birmanie, était contrôlé par l’armée avant que les réformes de 2011 établissent un gouvernement dirigé par Aung San Suu Kyi, anciennement prix Nobel de la paix. Le coup d’Etat est survenu après des jours d’inquiétude face à la menace d’un coup d’État militaire alors que la nouvelle session du Parlement du Myanmar était sur le point de commencer.


Pour le moment, on sait que Mme Suu Kyi, le plus haut dirigeant du pays, et le président du pays, Win Myint, ont été détenus lundi matin avant l’aube.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine