Bénin / Présidentielle 2021 : le gouvernement met en garde contre les actes de violence



Dans le cadre de l’organisation de l’élection présidentielle du 11 avril 2021, les actes de violence et d’appels à l’insurrection ne seront pas tolérés. C’est du moins ce qu’a fait savoir Alain Orounla, le porte-parole du gouvernement en mettant en garde tous ceux qui se rendront auteurs de ces agissements.


Les différentes juridictions sont aux aguets pour décourager toutes les actions attentatoires à la paix en cette période électorale. A cet effet, le ministre de la communication, a indiqué que le gouvernement prendra toutes les dispositions nécessaires pour assurer une fin heureuse à cette activité électorale et pour prévenir des troubles du même genre que ceux de mai 2019.


Les autorités ne comptent pas être seulement dans la prévention. Ceux qui se rendront coupables d’actes de violence et d’appels à l’insurrection, subiront la rigueur de loi, prenant à témoin le code du numérique. Les autorités profitent pour « exhorter tous les acteurs politiques et par-delà eux, tous les concitoyens béninois, à promouvoir des comportements républicains, des comportements de paix.

Mots-clés :

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine