top of page

BEAC : les nouveaux billets de banque seront bientôt disponibles



La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), l’institut d’émission des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Tchad, RCA, Gabon et Guinée équatoriale), a annoncé ce 7 novembre 2022 à Douala, la capitale économique du Cameroun, la célébration de son cinquantenaire du 20 au 22 novembre 2022 à Ndjamena, la capitale tchadienne. Dans la foulée, les nouveaux billets de banque seront mis en circulation dans l’espace de la cemac à partir du 15 décembre prochain conformément à la décision du comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC).



En session extraordinaire par visioconférence le 07 novembre 2022, le comité de l’UMAC a pris une série de décisions, dont la plus importante est de « mettre en circulation le 15 décembre 2022, les billets de la nouvelle gamme 2020 dont les spécimens et les principales caractéristiques lui ont été présentés ».

« Ainsi, démonétiser et par conséquent, priver du cours légal et du pouvoir libératoire sur l’ensemble du territoire de la communauté, les billets de la gamme 1992, à compter du 1er mars 2023, soit pendant un délai de trois mois, seront échangeables aux guichets des banques commerciales et aux guichets de la BEAC » renseigne le communiqué de l’UMAC.



En effet, à partir du 1er juin 2023 au 31 mai 2024, les billets de la gamme 1992 seront uniquement échangés aux guichets de la BEAC. Jusqu’au 1er juin 2024,, les billets de la gamme 1992, ne seront plus échangés. Ils seront retirés « progressivement de la circulation les billets de la gamme 2002 au fur et à mesure de leur retour aux guichets de la BEAC à partir de janvier 2024 », indique le communiqué de l’UMAC.

Selon l’organisme, les coupures de 500, 1 000, 2 000, 5 000 et 10 000 FCFA devraient non seulement « changer de design et de format », mais aussi présenter des conditions de sécurité « plus fiables » censées rendre plus difficile leur contrefaçon.


Concernant les nouvelles pièces, les unités monétaires de 1, 5 et 10 CFA dont l’utilisation est de plus en plus inadaptée pourraient quant à elles disparaître pour ne rester que celles de 25, 50, 100 et 500 FCFA, toutefois avec de nouvelles caractéristiques, de tranche, de couleur et d’alliage.

Rappelons que la dernière injection d’une nouvelle gamme de billets et pièces par la Beac date de 2002 ; après 1972, 1982 et 1992 respectivement.

Comments


Posts à l'affiche
bottom of page