top of page
  • 2rp

Afrique / USA : le secrétaire d'État américain Antony Blinken en tournée africaine du 07 au 12 août



Quelques jours après la tournée du chef de la diplomatie russe sur le continent africain, c’est au tour de son homologue américain Antony Blinken de se rendre en Afrique pour une tournée de 06 jours du 07 au 12 août prochain.


Le secrétaire d’État américain Antony Blinken entamera, à partir du 07 août, sa deuxième tournée en Afrique en moins d'un an après celle effectuée en 2021, qui le conduira en Afrique du Sud, en République démocratique du Congo (RDC) et au Rwanda, selon un communiqué publié le 29 juillet par le département d’État.



Durant ce deuxième périple sur le continent depuis sa prise de fonctions, Anthony Blinken « lancera la stratégie des États-Unis pour l’Afrique subsaharienne qui renforce le point de vue des États-Unis selon lequel les pays africains sont des acteurs géostratégiques et des partenaires essentiels pour les questions les plus urgentes de l’époque, qu’il s’agisse de promouvoir un système international ouvert et stable, de s’attaquer aux effets du changement climatique, de l’insécurité alimentaire et des pandémies mondiales, ou de façonner notre avenir technologique et économique ».


En Afrique du Sud, première étape de son voyage, le chef de la diplomatie américaine dirigera sa délégation dans le cadre du dialogue stratégique entre les USA et l’Afrique du Sud afin de « renforcer et d’approfondir l’engagement de Washington en faveur de la coopération bilatérale sur les questions mondiales ainsi que sur un grand nombre de priorités communes, notamment la santé, les infrastructures, les échanges commerciaux et les investissements ainsi que le climat ». Il participera par la même à la célébration sud-africaine de la Journée nationale des femmes.



Du coté de la RDC, les 9 et 10 août, le secrétaire d’Etat américain rencontrera des hauts responsables du gouvernement et des membres de la société civile pour discuter de la nécessité d’assurer « des élections libres, inclusives et équitables en 2023 » et de « promouvoir le respect des droits humains et de protéger les libertés fondamentales ».


Pour terminer au Rwanda du 10 au 12 août, Antony Blinken devrait rencontrer de hauts responsables du gouvernement ainsi que des membres de la société civile pour discuter des « priorités communes », notamment le maintien de la paix et le rôle que le gouvernement rwandais peut jouer pour réduire les tensions et les violences actuelles dans l’est de la RDC.


Selon certains observateurs internationaux, le continent africain risque de redevenir le terrain d’une nouvelle « guerre froide » car pour eux, les Etats-Unis se rendent en Afrique juste pour contrer la Russie et réaffirmer leur présence géopolitique sur le continent noir.



Rappelons que cette visite sur le sol africain intervient après celles du chef de la diplomatie russe la semaine dernière en Egypte, au Congo-Brazzaville, en Ethiopie et Ouganda, ainsi celle du président français Emmanuel Macron au Cameroun, Benin et Guinée-Bissau.