top of page
  • 2rp

Afrique du Sud: lancement du centre virtuel de recherche et développement de vaccins des BRICS



L'Afrique du Sud a salué mardi le lancement du Centre virtuel de recherche et de développement de vaccins des BRICS, affirmant que cette initiative constituera une étape importante pour renforcer les capacités des pays du groupe des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

"Cette initiative renforcera considérablement les capacités mondiales de préparation et de réponse aux pandémies, c'est un exemple de meilleure pratique en matière de coopération scientifique internationale et elle approfondira davantage le partenariat, la solidarité et l'amitié entre les BRICS". a déclaré Blade Nzimande, le ministre sud-africain de l'Enseignement supérieur, des Sciences et de l'Innovation lors de la cérémonie de lancement.



"L'initiative du centre, étayée par nos valeurs communes d'engagement envers le multilatéralisme, la solidarité et l'égalité, sera une contribution significative pour garantir que les vaccins en tant que bien public mondial deviendront accessibles et abordables pour tous ceux qui en ont besoin", a noté le ministre, ajoutant que l'Afrique du Sud soutient l'initiative consistant à avoir une vision plus large, qui comprend le développement de nouveaux diagnostics et thérapeutiques, alignés sur l'approche "une seule santé" de l'Organisation mondiale de la santé.

M. Nzimande a assuré aux membres des BRICS que l'Afrique du Sud fera de son mieux pour assurer le succès de l'initiative.

"La coopération en matière de surveillance épidémiologique doit être une autre priorité de notre partenariat. Nous mettrons également à disposition l'expertise de nos centres d'excellence renommés en infectiologie, de nos établissements d'enseignement supérieur, et tirerons parti des capacités de notre industrie pharmaceutique en pleine croissance, pour développer et étendre l'initiative du centre de recherche et développement de vaccins des BRICS", a-t-il déclaré.

Par ailleurs, a indiqué le ministre, lorsque l'Afrique du Sud assumera la présidence des BRICS en 2023, il accordera la priorité au centre et s'appuiera sur ce que fait le pays qui en assure la présidence actuellement, la Chine.

L'établissement d'un centre de recherche et développement de vaccins des BRICS a été proposé dans le cadre de la Déclaration de Johannesburg en 2018. Il a été lancé mardi lors d'une vidéoconférence à laquelle ont participé des dirigeants des BRICS.

コメント


Posts à l'affiche
bottom of page