top of page
  • 2rp

Afrique du Sud / Affaire judiciaire : Jacob Zuma au tribunal ce 19 juillet



Impliqué dans une affaire de corruption vieille de 20 ans, le procès l’ancien président sud-africain Jacob Zuma a repris ce 19 juillet 2021 dans le centre de Pietermaritzburg, la capitale de la province du Kwazulu-Natal (est), où est situé le tribunal.


Après les pillages qui ont eu lieu lors des récentes manifestations dans le pays, l’audience de l’ancien chef d’Etat s’est tenue virtuellement depuis sa prison d’Estcourt.


M. Zuma fait face à seize chefs d'accusation de fraude, corruption et racket liés à l'achat, en 1999, de matériel militaire auprès de cinq sociétés d'armement européennes, alors qu'il était vice-président.


Il est accusé d'avoir empoché plus de quatre millions de rands (soit 235.000 euros au taux actuel), notamment du groupe français Thales qui était une des entreprises attributaires du juteux contrat d'une valeur globale d'environ 2,8 milliards d'euros.


Le géant français de la défense est également poursuivi pour corruption et blanchiment. M. Zuma, comme Thales, ont toujours nié ces accusations.


L’ancien président sud-africain a été condamné le 09 juillet 2021 à 15 mois de prison, pour outrage à la justice. Un emprisonnement qui a entraîné des violentes manifestations car la population estime en tant qu’ex chef d’Etat, Jacob Zuma ne devrait pas être en prison.

Comments


Posts à l'affiche
bottom of page