• 2rp

Ethiopie / Conflit du Tigre : fin de parcours pour les dissidents


Abiy Ahmed vient de sonner la fin de la récréation dans la région du Tigré en annonçant que l'armée a pris le contrôle de Mekele, capitale du Tigré. Samedi 28 novembre soir, le premier ministre a réaffirmé que la prise de la capitale du Tigré marque l'accomplissement de la phase finale de l'opération militaire démarré le 4 novembre dernier.


Le Tigré sous contrôle du gouvernement


L’armée fédérale affirme également avoir pris le contrôle de l’aéroport, des institutions publiques, du siège de l’administration régionale, et d’autres lieux stratégiques. « Je suis heureux d'annoncer que nous avons achevé et cessé les opérations militaires dans la région du Tigré », s’est réjoui Abiy Ahmed à travers un tweet. Ajoutant : « Notre objectif sera maintenant de reconstruire la région et de fournir une aide humanitaire pendant que la police fédérale appréhendera la clique du TPLF ».Le jeudi 26 novembre, le Premier ministre éthiopien a ordonné aux troupes militaires fédérales de lancer l’assaut contre la capitale de la région du Tigré, Mekele, après l’expiration de l’ultimatum de 72 heures qu’il avait adressé aux dirigeants du TPLF pour se rendre. Le gouvernement confirme que l'armée a pu assurer la libération des milliers de soldats retenus en otage par les forces rebelles dans une base militaire du Tigré. Les forces armées contrôlent donc désormais la région.

Un développement majeur dans cette guerre de trois semaines qui a bouleversé la Corne de l’Afrique. Environ 43 000 personnes ont traversé la frontière pour le Soudan voisin afin de fuir les violences.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine