Ouganda : l’économie du pays reprend son envol après la récession causée par la pandémie de Covid-19


L'économie ougandaise se remet de la récession causée par la pandémie de COVID-19.

Un nouveau rapport du ministère des Finances a montré que pour le quatrième mois consécutif, l'indice des directeurs d'achat (PMI) est resté au-dessus du seuil de 50. Les lectures au-dessus de 50,0 signalent une amélioration des conditions commerciales tandis que celles inférieures à 50,0 montrent une détérioration. Le PMI est passé à 55,8 en octobre de 54,5 en septembre, selon le rapport. « Cela donne une indication d'une nouvelle reprise de l'activité économique, après le ralentissement causé par la pandémie COVID-19 », indique le rapport. Le ministère attribue en outre la reprise à une augmentation de la demande à la suite de l'assouplissement des restrictions, entraînant de nouvelles expansions de la production, de nouvelles commandes et de l'emploi. « En particulier, la réouverture des écoles aux candidats au cours du mois a entraîné une augmentation des nouvelles commandes. Tous les secteurs surveillés (agriculture, construction, industrie, services, commerce de gros et de détail) ont affiché des augmentations de production », indique le rapport.

L'amélioration des activités économiques est en outre soutenue par l'indice composite de l'activité économique, un autre indice clé qui a enregistré une augmentation de 0,5%, passant de 143,8 en août 2020 à 144,5 en septembre 2020. L'indice de tendance des affaires, qui mesure le sentiment de faire des affaires, est passé à 51,68 en octobre contre 50,80 en septembre, une marque au-dessus du seuil de 50,0 pour le deuxième mois consécutif. « Les sentiments concernant la conduite des affaires étaient plus optimistes dans les secteurs de la construction, du commerce de gros et des autres services au cours du mois par rapport à septembre », peut-on lire dans le rapport.

Ledit document a montré que les exportations du pays ont augmenté à la fois sur une base mensuelle et annuelle. Les recettes d'exportation ont augmenté de 0,4 pour cent, passant de 416,27 millions de dollars américains en août à 417,93 millions de dollars américains en septembre. L'augmentation, bien que minime, est attribuée à l'amélioration des recettes d'exportation de produits comme le poisson et les réexportations de pétrole. Sur une base annuelle, les recettes d'exportation ont augmenté de 40,85%, passant de 296,73 millions de dollars en septembre 2019 à 417,93 millions en septembre 2020. « Cela s'explique principalement par l'augmentation de la valeur des exportations de café, de produits minéraux, de fleurs et de thé pendant cette période. La valeur du café exporté a augmenté de 28,8 pour cent, en grande partie grâce à des volumes d'exportation plus élevés », indique le rapport.

La région du Moyen-Orient était la principale destination des exportations de l'Ouganda en septembre 2020. Elle représentait 53,8 pour cent, suivie par la Communauté de l'Afrique de l'Est et le reste de l'Afrique avec 19,5 pour cent et 10,3 pour cent, respectivement. Le rapport a montré que la valeur des importations de l'Ouganda a augmenté sur une base annuelle de 17,6% à 615,6 millions de dollars en septembre 2020, contre 523,4 millions de dollars en septembre 2019.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine