Sénégal / Droit à la satire de Macron : de milliers de manifestants réunis à Dakar contre les carica


C’est par plusieurs milliers, qu’on comptait les fidèles musulmans qui ont défiler dans les rues de Dakar, ce 07 novembre 2020. Ils dénonçaient les caricatures de Mahomet et condamnaient la défense par le président français Emmanuel Macron du droit à la satire au nom de la liberté d'expression.

Certains ont brûlé le drapeau français ainsi que le portrait du président Macron, pour faire comprendre leurs colères. Pour tous les manifestants, réunis à l'appel d'organisations, il s'agissait d'exprimer un mécontentement profond. "Nous sommes sortis pour exprimer notre mécontentement. Nous nous joignons également à l'initiative prise par le monde musulman de boycotter les produits français. La France en verra les conséquences" explique Abdou Lahad Gaye. Pour Youssoupha Sow, "Macron a touché le monde musulman dans sa totalité. Et si le monde est en paix, c'est grâce à la religion musulmane. Macron, moi, je le déteste !"

Au Sénégal, où 95% de la population est musulmane, les propos du président français avaient choqué. Si le président français a tenté l'apaisement depuis ses déclarations sur le droit à la caricature en disant comprendre que les caricatures aient pu choquer les musulmans, ce dernier a réitéré que l'Etat français était garant de la liberté d'expression. Des excuses visiblement insuffisantes pour éteindre une colère qui n'est pas retombée dans le monde musulman.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine