Kenya / Ressources énergétiques : le pays intensifie sa recherche de nouveaux puits géothermiques


Le gouvernement Kenyan a fait savoir ce 04 novembre 2020, qu'il intensifierait leur recherche de ressources d'énergie géothermique avec l'exploration continue dans 11 champs et le forage de trois nouveaux puits géothermiques devrait aider à générer 760 MW supplémentaires d'électricité.

Le Kenya a actuellement une capacité de production d'énergie géothermique installée de 870 MW. La découverte d'un autre champ géothermique à Suswa, dans la plus grande région de la vallée du Rift, laisse également espérer la production de 760 MW supplémentaires d'électricité à partir du champ géothermique, a déclaré Otieno. Charles Keter, secrétaire du cabinet du ministère de l'Énergie, a déclaré que l'énergie géothermique contribue actuellement à 40% de la production totale d'électricité du pays. Les responsables kényans ont pris la parole lors d'une réunion ministérielle africaine organisée conjointement par l'ONU Environnement (PNUE), le ministère de l'Énergie et plusieurs entreprises d'État impliquées dans la production d'énergie géothermique au Kenya et en Afrique. Les ministres et experts en énergie géothermique présents à la huitième conférence virtuelle sur la géothermie du Rift africain (ARGeo-C8), ont discuté de l'échange d'informations sur le développement du secteur géothermique dans leurs pays et de la manière de faire progresser la coopération mutuelle entre les agences gouvernementales. Keter a déclaré que la conférence a créé une bonne opportunité pour l'échange d'informations sur le développement du secteur géothermique en Afrique. Il a fait savoir que le développement de l'énergie géothermique nécessitait une collaboration entre les différents gouvernements africains.

Au cours de la réunion, les experts ont appelé à la réforme des institutions créées au niveau national pour travailler à la construction d'infrastructures d'énergie propre à partir de sources géothermiques dans divers pays africains. Joseph Njoroge, secrétaire principal du ministère kényan de l'énergie, a déclaré que la conférence visant à améliorer les investissements dans le secteur de l'énergie était importante pour le Kenya, qui travaille avec ses pays voisins pour faire progresser leur potentiel dans le secteur géothermique. « Nos organisations impliquées dans le secteur de l'énergie ont été très occupées dans d'autres pays pour soutenir le développement du secteur à Djibouti et en Éthiopie, essayant d'offrir un soutien dans le forage de puits », a déclaré Njoroge. Les organisations et agences gouvernementales impliquées dans la production d'énergie géothermique participent à la 8ème Conférence Géothermique du Rift Africain (ARGeo-C8). La réunion sous le thème « Saisir le moment et investir dans les ressources géothermiques pour le développement durable » examine des moyens plus durables d'exploiter l'énergie géothermique et d'utiliser ses ressources en énergie à vapeur comme moyen d'autonomisation agricole. Selon Otieno, les champs d'énergie géothermique ont également le potentiel de créer des opportunités pour la pisciculture ainsi que pour l'agriculture en utilisant la puissance de la vapeur qui est refroidie après que la vapeur du puits foré a été dirigée pour produire de l'électricité dans les usines de production géothermique. « Nous avons vu la croissance de l'énergie géothermique à Djibouti, en Éthiopie, au Rwanda et au Kenya. Les pays de la région sont unis et engagés dans la maîtrise du processus de développement géothermique », a déclaré Abel Rotich, actuellement responsable de l'Association géothermique du Kenya.

La plus grande usine de production géothermique du Kenya est gérée par la Kenya Electricity Generating Company (KENGEN), qui exploite le projet d'énergie géothermique Ol-Karia à Nakuru, au centre du Kenya. La conférence réunissant des experts de la communauté du développement géothermique, d'anciens chefs d'État et des membres d'associations de développement géothermique de toute l'Afrique, l'Europe et l'Asie, vise à stimuler le développement de près de 20000 MW d'énergie géothermique en provenance d'Afrique.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine