La CEDEAO et l'Union Africaine valident le scrutin présidentiel du 18 octobre 2020 en Guinée


Une conférence de Presse contenant déclarations préliminaires, s'est tenue à l'hôtel Primus Kaloum à Conakry en Guinée cette matinée du 20 Octobre 2020 à la suite de la présidentielle du 18 Octobre 2020 en Guinée.


1- Déclaration préliminaire de la CEDEAO.

José Miguel chef de la mission d'observation de la CEDEAO.


La République de Guinée a organisé l'élection présidentielle le 18 Octobre 2020. Cette élection s'est déroulée dans un contexte de méfiance. Le 7 octobre 2020 la CEDEAO a envoyé 16 experts pour ramener le total à 116 pour observer la période pré électorale et électorale !


La campagne électorale s'est déroulée dans toute l'étendue du territoire de Guinée. Tous les candidats n'ont pas pu accéder partout où ils voulaient aller à cause de l'intransigeance de certains militants. En dehors de cet égarement, le climat a été apaisé et convivial. Le début des opérations de vote a été respecté, la disponibilité du matériel électoral observée, une véritable mobilisation des électeurs, la présence discrète des forces de sécurité a trahi leur professionnalisme. Le bon déroulement du processus de décompte et de dépouillement a été noté. L’accès libre des candidats aux bureaux de vote a attiré l'attention des observateurs de la CEDEAO.


Remarque:

Le problème d'éclairage de certains bureaux de vote sans impact sur le déroulement du scrutin a été observé. Le manque de professionnalisme de certains agents des bureaux de vote qui n'avaient toujours pas les aptitudes nécessaires pour la coordination et l'harmonisation des opérations.


Conclusion

Le scrutin s'est déroulé sans incidents majeurs. Cette élection présidentielle constitue une étape cruciale pour la Guinée. La mission félicité le peuple guinéen et le Gouvernement pour les dispositions prises pour la tenue de cette élection. Demande de préserver la paix. La mission lance un appel aux candidats à respecter les résultats issus des urnes et prononcés par la CENI pour préserver la paix et la démocratie.


2- Déclarations du Chef de la Mission des Observateurs de l'Union Africaine, Mr MATATA ONIO :

25 (vingt- cinq) observateurs ont été déployés par l'Union Africaine.


Constats préliminaires :

Arrivée le 15 octobre 2020, elle mettra fin de son séjour le 24 Octobre 2020. 147 bureaux de vote ont été visités.


Contexte :

Article 4 de la Constitution du 14 Avril 2020 donne compétence à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) d'organiser et de gérer le scrutin jusqu'au résultat !


a-/ S'agissant du fichier électoral:


Le fichier a été audité et toiletté par l'organisation internationale de la Francophonie, la CEDEAO et l'Union Africaine.


L'implication des femmes dans le processus de prise des décisions. Deux femmes candidates. La campagne électorale s'est déroulée avec des heurts par endroits.


Conclusion.

Déroulement du scrutin dans la grande responsabilité républicaine. Observations principales.


Les bureaux ont ouvert à l'heure, de manière pacifique. L'engouement et l'affluence des votants ont été remarquables. Les Guinéens ont voté sincèrement. Les urnes étaient convenablement scellées. L'encre indélébile était présente. Le matériel électoral était disponible en quantité suffisante. Aucune irrégularité observée. Le déroulement fluide du vote a été observé. Les agents électoraux ont fait preuve de professionnalisme dans l'exercice de leur tâche.la présence d'au moins trois représentants des différents partis par bureaux de vote pour une meilleure transparence. Le personnel de sécurité était présent et discret de façon professionnelle Tous les bureaux de vote ont été aménagés de façon correcte. Les dépouillements se sont déroulés dans les bureaux de vote juste après la fermeture. Aucune plainte n'a été reçue par les observateurs de l'Union Africaine.


Conclusion

L'élection présidentielle intervenue des un contexte pré électoral tendu s'est déroulée dans la transparence, la sérénité et la sécurité. La mission félicite tous les acteurs politiques, la société civile et les autorités gouvernementales pour tous les efforts notables dans l'organisation de cette consultation.


Recommandations

Entamer les consultations pour le renforcement des conditions de confiance avec la CENI.

Engager un dialogue franc avec les acteurs politiques et prendre les mesures pour la paix et la sécurité. À la CENI de veiller à afficher les listes devant les bureaux de vote

Politiciens : éviter actes de défiance, respecter les résultats officiels prononcés par les instances agréés.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine