• 2rp

Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU : l’Arabie Saoudite écartée, la Chine et la Russie élues


L'Arabie Saoudite a raté son élection au Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies, seul pays candidat à ne pas avoir bénéficié des votes des différents membres. Un aboutissement salué par les défenseurs des Droits de l’Homme, qui estiment que : « le pays récolte ce qu’il mérite pour ses graves violations des droits de l’Homme et pour ses crimes de guerre à l’étranger ». Seuls 90 États ont voté pour Riyad, soit une baisse de 40%, alors qu’en 2016, le pays a obtenu 152 voix pour être membre du conseil de 2017 à 2019.

Dans le cadre de cette élection, les candidats sont élus au scrutin secret par groupes géographiques pour assurer une représentation uniforme. Le groupe Asie-Pacifique, qui comprenait ainsi l’Arabie saoudite, était la seule course compétitive avec cinq candidats en lice pour quatre sièges.

LA CHINE ET LA RUSSIE ELUES

Pékin et Moscou ont été élus au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, même si le soutien de la Chine a chuté de plus de 20% par rapport au vote de 2016. En effet, la Chine, Cuba et la Russie ont chacun obtenu, un siège au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU. Les trois pays, l’ont emporté devant les 13 autres candidats en lice devant l’institution à New York, notamment, le Malawi, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Gabon, l’Arabie Saoudite, la France, ou encore le Pakistan, l'Ouzbékistan et le Népal.

Les nouveaux membres commenceront leur mandat le 1er janvier 2021.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine