• 2rp

Financement libyen : Nicolas Sarkozy à nouveau devant les juges


L’ex président français Nicolas Sarkozy était devant les juges du Tribunal judiciaire de Paris, lundi 12 octobre ; il s’agissait de la quatrième journée d'audition dans le cadre de l'enquête sur les soupçons de financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007.


L’on se souvient, Nicolas Sarkozy avait déjà été mis en examen en mars 2018 pour «corruption passive», «recel de détournement de fonds publics» et «financement illégal de campagne». Il avait par la suite été placé sous contrôle judiciaire. Face à ces accusations, l’ancien président français avait déposé plusieurs plaintes afin de contester l’enquête, mais la cour d’appel de Paris a rejeté la plupart des plaintes. En clair, Sarkozy est accusé d’avoir reçu des fonds du feu guide libyen Mouammar Kadhafi pour financer sa campagne électorale de 2017. Il aurait alors reçu une cinquante de millions d’euros de la Libye. Des millions livrés pour la plupart par des valises diplomatiques remplies d’argent liquide, à la veille de la présidentielle en France. C’est en 2012 et par une enquête médiatique que l’affaire avait éclaté. Alors que les auditions ont repris, la semaine dernière, la presse française révélait encore Nicolas Sarkozy avait été convoqué et auditionné par les magistrats en charge du dossier au pole financier du tribunal de Paris. La décision de justice permet donc, aux juges d’instruction chargés des affaires de corruption à la Cour d’appel de Paris, de poursuivre leurs investigations.

Rappelons qu’en fin 2016, l’homme d’affaires Ziad Takieddine – mis en examen dans cette affaire et en fuite depuis sa condamnation en juin dans le volet financier de l’affaire Karachi – avait affirmé avoir remis entre la fin de 2006 et le début de 2007, 5 millions d’euros à Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’intérieur, et à son directeur de cabinet Claude Guéant.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine