Mali : remise en liberté de plusieurs personnalités civiles et militaires par la junte


Au Mali, douze personnalités civiles et militaires dont l'ancien Premier ministre Boubou Cissé, ont recouvré leur liberté après deux mois de détention. L'annonce a été faite mercredi 7 octobre, par les militaires auteurs du putsch du 18 août dernier dans le pays. Une décision qui fait suite à la demande la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) durant les discussions visant à trouver une solution à la crise qui secoue le pays. « Toutefois, les intéressés restent à la disposition de la justice pour toutes fins utiles », ont précisé les militaires.

Notons qu'en début de semaine, des faits majeurs se sont déroulés dans le pays. En effet, le gouvernement de transition malien a finalement été formé lundi dernier comme l’imposaient les clauses du dialogue pour une sortie de crise. Au total, 25 membres ont été choisis pour diriger le pays, en attendant l’organisation d’une nouvelle élection présidentielle. A la suite, la Cedeao a décidé de lever les sanctions imposées contre le Mali, après le coup d'État. « Compte tenu des progrès notables réalisés vers une normalisation constitutionnelle, et du soutien au processus, les chefs d'État ont décidé de lever les sanctions sur le Mali, et ont appelé les partenaires à soutenir le Mali », peut-on lire dans un communiqué signé du président ghanéen, Nana Akufo-Addo, président en exercice de l’organisation régionale, également médiatrice dans la crise malienne. Par ailleurs, la Cedeao appelle aussi à la dissolution de l’instance mise en place par les militaires qui ont renversé le président Keïta, le Conseil national pour le Salut du peuple (CNSP).

Mots-clés :

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine