Mali : levée des sanctions par la CEDEAO


Le Mali semble renaître de ses cendres. Après la formation du gouvernement de transition, la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest –Cedeao- a décidé de lever les sanctions imposées au Mali, après le coup d'État du mois d’août dernier, qui entrainé la chute de l’ex président Ibrahim Boubacar Keita.

« Compte tenu des progrès notables réalisés vers une normalisation constitutionnelle, et du soutien au processus, les chefs d'État ont décidé de lever les sanctions sur le Mali, et ont appelé les partenaires à soutenir le Mali », peut-on lire dans un communiqué signé du président ghanéen, Nana Akufo-Addo, président en exercice de l’organisation régionale, également médiatrice dans la crise malienne. Pour la Cedeao, cette décision vise à soutenir la transition qui devrait ramener les civils au pouvoir. Ainsi, dans leur note, les chefs d’Etats et de gouvernement appellent les partenaires bilatéraux et multilatéraux à porter main forte au Mali. Par ailleurs, la Cedeao appelle aussi à la dissolution de l’instance mise en place par les militaires qui ont renversé le président Keïta, le Conseil national pour le Salut du peuple (CNSP), la libération de tous les officiels militaires et les civils arrêtés depuis le 18 août dernier.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine