Mali / CEDEAO : Le deuxième Sommet extraordinaire sur le Mali, les propositions.


Le deuxième Sommet extraordinaire sur le Mali vient de se terminer. Les Chefs d’Etat ont pris acte de la démission de IBK. La proposition du médiateur relative à la durée de 12 mois (modulable à cause de la saison des pluies) de la transition est maintenue;


L’équipe de transition devrait être dirigée par un Président et un Premier Ministre civils;


Des élections présidentielles et législatives couplées devront être organisées par l’équipe en charge de la transition;


Les sanctions sont maintenues jusqu’à l’obtention des progrès demandés à la junte militaire;


Une équipe de suivi constituée par le Médiateur, le Président de la Commission de la CEDEAO, le Ministre des Affaires étrangères du Niger, l’Union Africaine et les Nations est mise en place en vue d’évaluer l’évolution de la situation et assurer la main mise de la CEDEAO sur la gestion de la crise et éviter la perte de contrôle des événements (en cas d’intervention d’une tierce puissance).


Une évaluation de l’évolution de la situation sera effectuée le 7 septembre prochain, lors du Sommet ordinaire de la CEDEAO à Niamey, au Niger.

Voilà le résumé des délibérations en attendant, la sortie de la Déclaration des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine