Afrique : le Maréchal Idriss Deby élu a la présidence du CILSS


Le Maréchal Idriss Deby Itno, Président de la République du Tchad, a pris la tête du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel le (CILSS) pour un mandat de deux ans.

C’était à l’occasion de la 19e conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation, qui s’est tenue le 20 juillet dernier par visioconférence et dirigée par le chef de l’Etat burkinabé Roc Marc Christian Kaboré, le président sortant.

Dans son discours, le président tchadien a tenu à relever l’urgence d’une intervention dans le Sahel. Pour lui, les pays de la zone font face à d’importants défis liés à un contexte économique et financier « exacerbé par la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus ».


Tout en appelant les différents Etats à « mutualiser » leurs efforts, le Maréchal Idriss Deby a annoncé quatre programmes qui devraient être au centre des préoccupations des pays du Sahel au cours de son mandat.

Ainsi, la préservation de l’environnement, la lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, l’accroissement des échanges transnationaux et le renforcement de la coopération sont les futurs chantiers annoncés par le chef de l’Etat tchadien.

Le chef de l’Etat tchadien a également insisté sur l’acquittement des contributions de chaque État membre de cette organisation. «Le paiement régulier (des) contributions sera le premier indicateur de notre détermination à prendre en main notre organisation, même si l’accompagnement de nos partenaires traditionnels sera toujours sollicité », a-t-il souligné.


Par ailleurs, les premières dames seront dorénavant impliquées dans cette organisation d’après le Maréchal tchadien. « S’agissant justement des actions innovantes à encourager, je noterai cette louable initiative d’impliquer les Premières Dames des Etats membres du CILSS dans la lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle. J’instruis la nouvelle équipe dirigeante du CILSS à prendre toutes les dispositions pour relancer ce dossier afin que la concertation se fasse même en visioconférence ».

Rappelons que sept chefs d’Etat ont pris part, aux côtés des chefs de gouvernements des autres pays membres à cette conférence. Le Cilss a été créé en 1973, suite à une grave sécheresse qui a affecté les pays du Sahel. Il est composé de treize (13) pays (le Bénin, le Burkina Faso, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal, le Tchad et le Togo) et le siège de son secrétariat exécutif est basé à Ouagadougou (Burkina Faso).

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine