Cameroun / Atelier portant sur le développement rural : bilan de la mission d’assistance technique


Les rideaux sont tombés sur l’atelier de relecture et de finalisation participative du document de stratégie de développement du secteur rural / plan national d’investissement agricole. Du 22 au 26 juin à Douala au Cameroun, les experts se sont réunis a fin de mettre à la disposition du gouvernement Camerounais, un document cadre mis à jour qui soit une déclinaison sectorielle de la deuxième phase de la vision 2035. Une vision cohérente avec les engagements nationaux et internationaux et planifiant les évolutions nécessaires pour que le secteur contribue à atteindre le stade de pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure, à travers plusieurs facteurs tels que la consolidation de la croissance économique, l’intensification de la redistribution des richesses et de la lutte contre les inégalités, et l’intensification de la transformation industrielle des produits d’origine locale.


Les étapes retenues pour le projet


Plusieurs étapes dites clés ont été retenues pour le processus de révision et actualisation de la SDSR / PNIA. Car la méthodologie se devait de concilier d’une part la démarche prescrite au plan national pour l’élaboration des documents de stratégies de développement et d’autre part les directives de l’Union africaine pour l’élaboration des plans nationaux d’investissement agricole. Outre la tenue d’un atelier y relatif, il y a l’établissement du bilan qui n’est pas à négliger tout comme l’élaboration d’un projet dudit document et son partage. Il s’est agit également de l’organisation d’un atelier national de validation du document, de la transmission du document validé au niveau national à l’Agence de Développement de l’Union Africaine pour une revue technique externe indépendante, de l’intégration des suggestions de la revue dans le document et de l’organisation d’une conférence de mobilisation des ressources pour le financement de la SDSR/PNIAII.


Contenu du projet de document issu de l’atelier de Douala


L’atelier tenu à Douala, avait pour objectif général de permettre la finalisation de la rédaction de la SDSR/PNIA 2020- 2030 à travers un examen participatif de l’ensemble des éléments constitutifs de l’avant-projet de document (draft 0). Ainsi donc le travail s’est organisé en différentes structures, partant de la partie introductive qui situe le lecteur sur le Cameroun, ses potentialités en matière de développement rural, l’organisation institutionnelle du secteur et les principales orientations des cadres stratégiques qui encadrent son développement. Les six autres structures ont fait office de chapitres comme suit :

Chapitre 1 : présentation du bilan de la mise en œuvre du précédent document de stratégie de développement du secteur rural qui à couvert la période 2015-2020 ; notamment en terme de contribution à la croissance et au développement du pays. Il s’achève sur les leçons tirées de la mise en œuvre qui devront être capitalisées dans la nouvelle stratégie.

Chapitre 2 : présentation des orientations stratégiques qui vont sous tendre le développement du secteur sur la prochaine décennie. Elles se fondent sur les leçons tirées du passé, les orientations du document de la Stratégie nationale de Développement 2020-2030 (document post DSCE pour la 2ème phase de la vision 2035).

Chapitre 3 : description des actions et activités attendues du secteur pour atteindre les objectifs assignés par le document SND30, l’instruction présidentielle d’opérer une révolution agricole et les engagements pris par les chefs d’Etats et de Gouvernement de l’Union Africaine à Malabo en 2014 pour l’avènement à l’horizon 2025, d’une croissance et d’une transformation accélérées de l’Agriculture pour une prospérité partagée et des moyens d’existence améliorés en Afrique.

Chapitre 4 : présentation de l’estimation des besoins en investissement pour la réalisation des différentes activités proposées dans le Plan National d’investissement 2020-2030 ; l’estimation de la part des financements pouvant déjà être considérés comme acquis, au regard des conventions déjà actées avec différents bailleurs et les programmations économique et budgétaire nationales à moyen et long terme, ainsi que les besoins de financement à rechercher qui représentent la différence entre les deux valeurs précédentes.

Chapitre 5 : Présentation du document de stratégie de développement du secteur rural/ plan national d’investissement agricole SDSR/PNIA 2020 – 2030 simule l’impact des différents scénario de mise en œuvre du document sur les plans économique, environnemental et social ainsi que les risques prévisibles et les mesure pour les atténuer.

Chapitre 6 : Présentation du dispositif institutionnel de pilotage et de suivi de la mise en œuvre de la stratégie de développement du secteur rural/ plan national d’investissement agricole SDSR/PNIA 2020 – 2030.


Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine