COVID 19 : le Nigéria prolonge le confinement de 14 jours à Lagos, Abuja et Ogun


Le Nigeria prolongera les blocages dans les États de Lagos, Abuja et Ogun pendant 14 jours supplémentaires. Ceci avec pour objectif de lutter contre le nouveau coronavirus. C’est du moins ce qu’a déclaré le président Muhammadu Buhari dans un discours à la nation il y’a quelques jours.


Le verrouillage initial de 14 jours dans les trois zones a commencé le 30 mars. Buhari a déclaré qu'il était crucial de prolonger le verrouillage en raison d'une augmentation « alarmante » des cas positifs dans plusieurs États. Pour le chef de l’Etat, c’est une question de vie ou de mort. Car les répercussions de toute fin prématurée de l'action de verrouillage sont inimaginables. Dans le pays, on enregistre actuellement 343 cas confirmés de virus, dont près des trois quarts à Lagos et dans le territoire de la capitale Abuja. 10 personnes sont mortes de cette maladie.


Le Nigeria, avec 200 millions d'habitants, est la nation la plus peuplée d'Afrique. Quelque 20 millions résident à Lagos. Les experts de la santé ont sonné l'alarme quant à l'impact de toute propagation du virus, avertissant que le système de santé pourrait rapidement être submergé. Mais l'impact économique sur les millions de Nigérians qui dépendent des salaires quotidiens, en particulier à Lagos, a durement touché les habitants. La fermeture n'exempte que les travailleurs critiques, y compris ceux qui vendent de la nourriture, de l'eau et des médicaments.


Le gouvernement de l'État de Lagos a distribué des colis alimentaires à 200 000 des ménages les plus vulnérables de l'État et prévoit de doubler l'aide. Le Président de la République, a reconnu les difficultés auxquelles beaucoup de personnes seraient confrontés en respectant les règles. Il a cependant demandé aux forces de l’ordre de redoubler de vigilance. Raison pour laquelle, Plus tôt dans la journée de lundi, la police a annoncé qu'elle déploierait des unités supplémentaires à Lagos et Ogun pour lutter contre les troubles et les délits découlant directement des blocages.


Il a déclaré que le gouvernement fédéral, qui a également distribué de l'argent et de la nourriture, ajouterait 1 million de ménages au programme, qui vise actuellement 2,6 millions de personnes. Il a également fait savoir que le gouvernement développerait une politique globale pour faire sortir son économie de la crise et mettrait en place un groupe de travail pour minimiser l'impact des fermetures sur les agriculteurs et le secteur agricole.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine