• 2rp

Communales 2020 au Bénin : les dispositions pratiques prises par la CENA pour le 17 mai prochain


A travers une vidéoconférence, les présidents des institutions de la république et le chef de l’Etat ont échangé sur la tenue des élections communales du 17 mai 2020 en ce temps de pandémie de Covid-19. A l’issue des échanges, la date du vote a été maintenue, suscitant des questionnements au sein de l’opinion. Mais, pour Abou Adam Soulé, Commissaire à la Cena, il n’y a pas d’inquiétude à avoir.


Bon nombre de béninois s’interrogent sur ce qui presse pour qu’on maintienne la date des élections communales alors que le Bénin, à l’instar de tous les pays du monde, fait face à la pandémie de Covid-19. Reçu ce dimanche 12 avril 2020 dans l’émission « Grand Format » de Canal 3 Bénin, Abou Adam Soulé, Commissaire à la Commission électorale nationale autonome (CENA) rassure. Selon lui, rien pour le moment ne dit qu’avant la date du 17 mai 2020, le Bénin parviendrait à remporter la victoire sur cet ennemi invisible qu’est la Covid-19. Selon lui, la Cena aurait pris toutes les dispositions pour que le déroulement du scrutin se fasse dans les meilleures conditions sanitaires possibles. A l’en croire, la question a été au cœur des échanges entre les présidents des institutions de la Républiques et des réponses appropriées ont été apportées à chaque niveau. » Donc, pas besoin d’avoir peur. « Il y a dans ce pays et partout dans le monde des personnes qui continuent de travailler, d’aller au marché, au champ, pourtant il y a coronavirus. Ne nous faisons pas peur nous-mêmes ; respectons simplement les recommandations du gouvernement » rassure le Commissaire Abou Adam Soulé.


Quoi qu’il en soit, il explique, qu’au niveau de la Commission électorale nationale autonome, toutes les mesures sont prises pour assurer la protection qu’il faut à chaque agent électoral et chaque votant pour que le scrutin se déroule sans risque de contamination. Pour se faire, le gouvernement a promis mettre à la disposition de chaque votant, un à deux masques de protection qui seront disponibles dans les centre de vote. En dehors de cette mesure, la Commission électorale nationale autonome (CENA) a pris également des dispositions pour assurer la protection de tous les agents intermédiaires. Ainsi, pour la formation des agents de postes de vote, plusieurs groupes se sont constitués pour qu’il y ait moins de 50 agents par groupe, pour suivre la formation afin que la mesure de distanciation soit respectée. Il en sera de même pour le colisage ou des mécanismes sont trouvés pour le confinement à un même endroit. Pour le déplacement des superviseurs de la Cena, l’institution a obtenu l’autorisation de délivrer elle-même ses ordres de mission, a indiqué le Commissaire. Même dans les postes de vote, assure-t-il, la distanciation sociale sera respectée. Il y aura également aux postes de vote des dispositifs de lavage de mains, de gels hydro alcooliques, pour éviter la transmission du virus. « Je vous dis que même l’encreur utilisé sera essuyé lorsqu’on y plonge le doigt avant l’arrivée d’un autre votant », laisse-t-il entendre, avant de rassurer une fois de plus qu’il n’y a pas de peur à avoir pour le 17 mai prochain.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine