Interdiction de voyager aux USA : Buhari répond à Donald Trump


Le Nigeria fait partie des pays dont les ressortissants sont interdits de se rendre aux Etats-Unis. Le président nigérian Muhamadu Buhari a fait une promesse au président américain Donald Trump.


« Le Nigéria reste déterminé à maintenir des relations productives avec les États-Unis et d’autres alliés internationaux, en particulier sur les questions de sécurité mondiale », a déclaré le communiqué, annonçant la création d’une cellule présidentielle qui serait chargée d’étudier en détails les griefs énoncés dans le motif d’exclusion et de travailler à les corriger au plus vite.


Par ailleurs selon le porte-parole du président Buhari, Femi Adesina, le Nigeria avec « le gouvernement américain, INTERPOL et d’autres parties prenantes » travailleraient activement « pour s’assurer que toutes les mises à jour » du fichier nigérian d’identification, soient, « correctement mises en œuvre ».


Le vendredi 31 janvier 2020, Donald Trump a annoncé une interdiction d’immigration pour six nouveaux pays, dont quatre en Afrique. Parmi ces pays se trouve le Nigeria, peuplé de 200 millions d’habitants et allié aux Etats-Unis depuis 1960.


L’annonce de la Maison-Blanche a déclaré que la plupart des six pays ajoutés à la liste ne respectaient pas les règles de vérification d’identité et de partage d’informations. Et que le Nigeria, avait déclaré le communiqué de la Maison-Blanche, par sa lutte avec Boko Haram, présentait un risque bien trop grand de voir arriver par son biais ces terroristes aux USA.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine