• 2rp

L'Ouganda et le Rwanda signent un mémorandum d'accord pour mettre fin aux hostilités


Le président ougandais Yoweri Museveni et son homologue rwandais Paul Kagame ont signé mercredi à Luanda, capitale de l'Angola, un mémorandum d'accord pour mettre fin aux hostilités entre les deux Etats d'Afrique centrale.


L'accord a été signé au cours d'un sommet quadripartite auquel ont également participé le président angolais Joao Lourenço et le président de la République démocratique du Congo (RDC) Félix Tshisekedi.


A cette occasion, M. Lourenço a souligné l'importance de l'accord atteint par les pays voisins que sont le Rwanda et l'Ouganda.


C'est le deuxième sommet de ce type organisé en Angola en moins de deux mois, qui a de nouveau réuni les quatre chefs d'Etat après leur dernière rencontre le 12 juillet.


La réunion de mercredi n'avait pas pour objectif de discuter de manière plus approfondie des questions de sécurité régionale, elle visait à permettre aux quatre dirigeants d'assister à la signature des documents formalisant le premier consensus atteint lors de leurs précédentes rencontres et basé sur les décisions prises lors du mini-sommet de N'Sele, qui s'est tenu en banlieue de Kinshasa (RDC) le 31 mai dernier.


Plus spécifiquement, les instruments juridiques signés à Luanda scellent l'accord atteint par l'Ouganda et le Rwanda pour surmonter les tensions qui ont caractérisé les relations entre les deux pays, dont l'animosité a un impact très marqué sur la situation sécuritaire de la RDC voisine.


L'Angola et la RDC ont facilité le processus.


Les relations entre le Rwanda et l'Ouganda se sont tendues au cours des derniers mois. Les deux pays se sont mutuellement accusés d'espionnage, d'assassinats politiques et d'ingérence.


Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine