top of page
  • 2rp

Le CNSP au pouvoir au Niger prend part à la 78e Assemblée générale des Nations Unies à New York



Les activités rentrant dans le cadre de la semaine de Haut Niveau de la 78e Assemblée générale des Nations Unies ont débuté ce lundi 18 septembre à New York avec le Sommet sur les objectifs de Développement Durable (ODD). Le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Nigériens à l’Extérieur Boukary Yaou Sangaré prend part aux activités entrant dans le cadre de la semaine de Haut niveau de la 78ème Session de l’Assemblée Générale des Nations Unies dont les travaux ont débuté ce lundi 18 septembre 2023 à New York avec le Sommet sur les Objectifs de Développement Durable.



La Délégation du Niger conduite par M. Bakary Yaou Sangaré, ministre des Affaires Etrangères de la Coopération et des Nigériens de l’extérieur participe à ce grand rendez-vous mondial pour réaffirmer la souveraineté du Niger dans la droite ligne des nouvelles orientations déclinées par le Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie.


Le Sommet de la 78e Assemblée générale des Nations unies est un événement d'une importance capitale pour la communauté internationale. Le peuple nigérien suit de près les travaux de cette assemblée et espère que ses attentes seront prises en compte. Dans cet article, nous passerons en revue les réelles attentes du peuple nigérien à l'issue de ce sommet, qui pourrait avoir un impact significatif sur le développement et la stabilité du pays.



Lutte contre le terrorisme et l'insécurité


Le Niger, région sahélienne par excellence, est confronté à une menace terroriste grandissante depuis de nombreuses années. Le peuple nigérien attend donc du Sommet de l'ONU des mesures concrètes pour renforcer la coopération internationale en matière de lutte contre le terrorisme et l'insécurité. Les Nigériens espèrent que le sommet débouchera sur la mise en place d'un soutien plus solide en termes de renseignements, de formation et de coopération militaire pour les forces de sécurité du Niger.



Développement économique et lutte contre la pauvreté


Le Niger est l'un des pays les plus pauvres de la planète, avec un indice de développement humain très bas. Le peuple nigérien aspire à ce que le Sommet de l'ONU mobilise des ressources et des investissements pour soutenir le développement économique du pays. Les Nigériens espèrent également des mesures concrètes pour réduire la pauvreté, notamment à travers des programmes d'éducation, d'accès à l'eau potable, de développement agricole et d'infrastructures.



Changement climatique et développement durable


Le Niger est l'un des pays les plus vulnérables aux effets du changement climatique, avec une sécheresse récurrente et une désertification croissante. Le peuple nigérien attend du Sommet de l'ONU des engagements clairs en faveur de la lutte contre le changement climatique, ainsi que des mesures pour soutenir l'adaptation et la résilience des populations nigériennes aux effets néfastes du changement climatique. Les Nigériens espèrent également que des fonds seront mobilisés pour soutenir les initiatives de développement durable dans le pays.



Promotion de la paix et de la démocratie


Enfin, le peuple nigérien espère que le Sommet de l'ONU mettra en avant les principes de paix, de démocratie et de respect des droits de l'homme. Le Niger a récemment connu des transitions politiques importantes avec l'élection d'un nouveau président et le coup d'État récent qui a renversé le gouvernement. Les Nigériens souhaitent que le sommet encourage et soutienne les processus démocratiques en cours dans le pays, tout en condamnant toute forme de violence et d'instabilité politique.


Le peuple nigérien place de grands espoirs dans le Sommet de la 78e Assemblée générale de l'ONU. Les attentes du peuple nigérien sont claires : lutte contre le terrorisme, développement économique, lutte contre le changement climatique et promotion de la paix et de la démocratie. Il est essentiel que ces attentes soient prises en compte et que des actions concrètes soient mises en place pour répondre aux défis auxquels le Niger est confronté. La participation du CNSP à ce sommet est perçue comme une opportunité majeure pour faire entendre la voix du peuple nigérien et espérer des résultats tangibles pour leur pays.



Cet évènement qui se tient en prélude à l’ouverture du débat général demain mardi 19 septembre, est l’occasion pour les Chefs d’Etat et de Gouvernement de faire le point sur la mise en œuvre de l’Agenda 2030 à un moment où l’humanité fait face à des défis multiples et multiformes.

Mots-clés :

Comentarios


Posts à l'affiche
bottom of page