Tchad Présidentielle du 11 avril 2021 : satisfécit, déclare le Conseil Africain pour la Démocratie



Le premier tour du scrutin présidentiel tchadien des 10 et 11 Avril 2021 reçoit des rapports des observateurs électoraux. Le puissant organisme d'observation électorale le Conseil Africain pour la Démocratie a dévoilé son rapport de façon originale, en le remettant à la Commission Électorale Nationale Indépendante ( CENI) qui l'a accrédité.



1-/ Le Conseil Africain pour la Démocratie, l'amour de l'observation Électorale dans tous les pays, même de grandes superficies.


En Décembre 2018, Le Conseil Africain pour la Démocratie était meneur de l'observation Électorale en République Démocratique du Congo ( RDC) pour les élections présidentielles et provinciales. Ce mastodonte de l'Observation Électorale a déployé dans ce pays continent de 2. 345.000 kilomètres carrés, des observateurs de GOMA à Bukavu, Lubumbashi à Matadi, etc...


Depuis le 29 Mars 2021, le même organisme à déployé 43 Observateurs en République du Tchad pour couvrir , observer et apprécier les avancées démocratiques au Tchad pendant la campagne électorale et lors du déroulement du vote qui dans cette République de 1.284.000 kilomètres carrés, s'effectue en deux temps au regard des dispositions légales en l'occurrence la Loi No033/PR/2019 du 22 juillet 2019 portant Code électoral, modifiée par la Loi No 045/PR/2019 du 31 Décembre 2019.


Ainsi les éléments des forces de Défense et de Sécurité, les nomades dans les 5 circonscriptions électorales Nomades et les Tchadiens de l'étranger ont voté le 10 Avril 2021. Si le lendemain la Loi consigne dans les casernes les Forces de Défense et de sécurité, les électeurs des circonscriptions électorales Nomades et les Tchadiens de l'étranger ont voté aussi le lendemain. C'est ainsi qu'il ressort de la lecture de ce rapport que le Conseil Africain pour la Démocratie a observé le vote effectif des électeurs du département du BARH- LE GAZEL dans la BARH- EL- GAZAL , le Samedi 10 Avril 2021. Dans leur rapport de six (06) pages remis devant les médias le 13 Avril 2021 au Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Dr KODI MAHAMAT BAM, nous pouvons remarquer une parfaite connaissance et évocation par cet organisme des Lois régissant l'ordonnancement juridique interne du Tchad en matière Électorale.


2-/ Un rapport sans complaisance qui félicite l'organisation du premier tour de la présidentielle Tchadienne des 10 et 11 Avril 2021 .


Le Conseil Africain pour la Démocratie souligne dans son rapport : " Toutes ces opérations électorales ont concerné, il faut le rappeler, un corps électoral national de 7.288.203( sept millions deux cent quatre vingt-huit mille deux cent trois francs) avec 45. 276 Tchadiens de la diaspora. La présence des éléments fondamentaux pour un vote secret et libre des électeurs a été constatée notamment :

Une urne transparente scellée, un fichier tenu à la table contenant le numéro du bureau ou site de vote, les photos des inscrits avec numéro d'enregistrement, un encrier, une boîte d'encre indélébile, les bulletins de vote en couleurs différentes des dix(10) candidats validés par la Cour Suprême, un isoloir non transparent contenant un sac poubelle pour les bulletins non choisis" !


Et de conclure en ces termes et je cité: "Les appels au boycott des candidats démissionnaires et ceux invalidés ont tout aussi marqué la campagne électorale , le vote et interpellé les constituants tchadiens à s'y atteler en complétant les dispositions de la Constitution , du Code électoral et de la Charte des Partis politiques en République du Tchad" pour combler les vides juridiques comme la démission après validation de la candidature par la Cour Suprême.



Posts à l'affiche
Posts Récents