top of page
  • 2rp

Tchad : Près d’un million d'enfants vaccinés contre la rougeole par des équipes MSF à N’Djamena


Un total de 955 673 enfants ont été vaccinés contre la rougeole à Ndjamena, la capitale, par l’organisation internationale humanitaire Médecins Sans Frontières (MSF) en soutien au programme national de vaccination du ministère tchadien de la Santé publique. Cette campagne de vaccination de masse s’est déroulée du 10 au 21 janvier pour les enfants âgés de 4 mois à 16 ans.



Les épidémies de rougeole sont récurrentes au Tchad où elles représentent l’une des principales causes de décès chez les enfants. La couverture vaccinale demeure faible à l’échelle du pays et de nombreuses familles, y compris celles vivant en milieu urbain, rencontrent des difficultés à accéder à des soins pédiatriques lorsque leur enfant est malade.



Au cours de l'année 2022, le Tchad a connu des inondations sans précédent dues à de fortes précipitations, forçant un nombre important de personnes à quitter leur domicile. Dans la capitale N'Djamena, la crue du fleuve Chari a ainsi déplacé jusqu'à 255 000 personnes entre octobre et décembre 2022. Certaines d’entre elles ont trouvé refuge dans la vingtaine de camps installés pour accueillir les sinistrés, dans des conditions souvent insalubres et surpeuplées.


« Le manque d'accès à l'eau potable et à l'hygiène ainsi que la promiscuité augmentent encore la vulnérabilité de la population », explique le Dr Jean Patrick OUAMBA, coordinateur médical MSF à N’Djamena. « Notre objectif initial de prévenir des épidémies en vaccinant les enfants présents dans les camps s'est rapidement transformé en une véritable campagne de vaccination de masse en soutien au ministère de la Santé publique et à l'UNICEF ».

Protégeant les enfants contre la rougeole par la vaccination, les équipes MSF ont également pris en charge 396 enfants présentant des symptômes de la rougeole et référé 52 enfants dans un état critique vers l’unité dédiée à la prise en charge de la rougeole soutenue par MSF au sein de l’hôpital de Gozator.



Pour toucher le plus d’enfants possible et pour informer la population sur la rougeole, ses symptômes et l'importance de la protection par la vaccination, les activités de promotion de la santé ont rassemblé diverses associations locales, les leaders communautaires, des organisations internationales, le gouvernement et les médias. Toutefois, les enjeux sanitaires restent élevés et beaucoup reste à faire pour enrayer efficacement les épidémies.



La rougeole, une infection virale aiguë du système respiratoire, surtout connue pour son éruption cutanée typique composée de petits points rouges, est considérée comme la maladie la plus contagieuse au monde. Il n'existe pas de traitement spécifique contre la rougeole en tant que telle, la prise en charge médicale consiste essentiellement à traiter les symptômes et prévenir et gérer les complications. La vaccination est l'outil médical le plus important et le plus efficace contre la rougeole.


Limiter la résurgence des épidémies de rougeole au Tchad sur le long terme ne sera possible qu'en améliorant la couverture vaccinale à l’échelle de tout le pays.



Scheherazade Bouabid |Regional Communications Manager - West and Central Africa

Médecins Sans Frontières/MSF