Soudan / Barrage du Nil : les autorités rencontrent les experts de l’U.A pour trouver un compromis



Les responsables soudanais et l'équipe d'experts de l'Union africaine (UA) ont tenu il y’a quelques jours, une réunion sur le Grand barrage de la Renaissance éthiopienne (GERD). C’est du moins ce qu’a fait savoir le ministère soudanais de l'Irrigation et des Ressources en eau Yasir Abbas.



Selon lui, la réunion est venue en réponse à l'appel du Soudan pour donner aux experts de l'UA un plus grand rôle pour faciliter les pourparlers entre le Soudan, l'Égypte et l'Éthiopie. Ceci afin de contribuer à la préparation d'un deuxième document pour le mémorandum d'accord proposé qui a été reçu par les trois pays lors de la précédente réunion.


L’Éthiopie, qui a commencé à construire le GERD en 2011, prévoit de produire plus de 6 000 mégawatts d’électricité à partir du projet. Mais l’Égypte et le Soudan, pays en aval du bassin du Nil qui dépendent du fleuve pour l’eau douce, craignent que le barrage n’affecte leurs ressources en eau. Au cours des dernières années, les discussions tripartites sur les règles de remplissage et de fonctionnement du GERD ont été infructueuses, y compris celles organisées par Washington et récemment par l’UA.

Mots-clés :

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine

2RP MOBILE APP