top of page
  • 2rp

Ouganda : la BAD accorde un prêt de plus de 252M de dollars pour améliorer les transports



Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé, le 1er décembre 2023, à Abidjan, l’octroi d’un prêt de 252,83 millions de dollars américains à l’Ouganda, pour financer la construction de la route Laropi-Moyo-Afoji et Katuna-Muko-Kamuganguzi.



L’appui financier se compose de deux prêts : un de 179,68 millions de dollars de la Banque africaine de développement et l’autre de 73,15 millions de dollars, du Fonds africain de développement, le guichet de prêt à taux concessionnels du Groupe de la Banque.


« Le Projet de route Laopi-Moyo-Afoji/Katuna-Muko-Kamuganguzi vise à améliorer la connectivité des transports en milieu rural et à faciliter l’intégration régionale dans les districts de Kabale, Rubanda et de Moyo en Ouganda. Il devrait stimuler les revenus, approfondir l’intégration régionale et faciliter le commerce tout en ouvrant un autre corridor de transport reliant l’Ouganda, le Soudan du Sud et la République centrafricaine », a déclaré Augustine Ngafuan, responsable pays de la Banque africaine de développement en Ouganda.



« La réalisation de cette infrastructure permettra donc aux opérateurs économiques le long de cette route de réduire les coûts et les délais d’exécution tout en améliorant l’efficacité de la logistique des transports », a-t-il ajouté.


En plus des deux routes principales, le projet va réaliser des aménagements connexes : construction de routes dans les petites villes et implantation d’équipements de circulation non motorisés (passerelles et pistes cyclables) dans les localités de Moyo et de Laropi, dans le Nord-Ouest ; l’éclairage public pour améliorer l’environnement des affaires pour les commerçants ; la construction de voies piétonnes et de pistes cyclables pour améliorer la mobilité. Il est également prévu la construction d’étals de marché dotés d’installations frigorifiques à Kashasha/Katuna, Moyo et Laropi avec des équipements de réfrigération à l’appui des activités commerciales qui ont actuellement lieu en plein air pour améliorer les recettes générées par les produits périssables comme le poisson et les légumes.


Par ailleurs des ouvrages de protection contre les inondations seront réalisés à Laropi pour renforcer la résilience des populations face aux effets changements climatiques et ainsi réduire les perturbations des activités commerciales. Enfin, il sera construit un poste frontière à passage unique à Afoji/Jale pour renforcer les activités commerciales et les transports et faciliter l’harmonisation, la synchronisation et la coordination de la chaîne des opérations et formalités de passage à la frontière.



La route Laropi-Moyo-Afoji se trouve au nord-ouest de l’Ouganda, dans le district de Moyo, qui compte environ 140 000 habitants. Environ 80 % des terres du district sont arables et appropriées pour l’agriculture et l’horticulture. La sous-région du Nil occidental héberge actuellement plus de 500 000 réfugiés provenant de la République démocratique du Congo et du Soudan du Sud. La route fournira un accès vital à plusieurs camps de réfugiés et appuiera les communautés agricoles des districts de Kabale et de Rubanda, qui affichent une population de 460 000 habitants.


Au mois de novembre 2023, le portefeuille actif du Groupe de la Banque africaine de développement en Ouganda comprenait 35 projets pour des engagements de 1,95 milliard de dollars.

Comentarios


Posts à l'affiche
bottom of page