top of page

Nord Stream 1 et 2: la Russie a envoyé des demandes aux USA, France, Allemagne, Chypre



Le Bureau du procureur général russe a envoyé des demandes concernant Nord Stream 1 et 2 aux États-Unis, en Allemagne, en France et à Chypre pour enquêter sur les attaques terroristes menées contre les gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2. 


Des demandes d'information aux autorités compétentes. Le Bureau du procureur général de Russie a, ainsi, adressé des demandes d'information aux autorités compétentes des États-Unis, d'Allemagne, de France et de Chypre concernant «l'éventuelle implication de personnes et de structures situées à l'étranger dans l'organisation et le financement d'attentats terroristes dans la Fédération de Russie». 



Le département russe a, également, demandé des informations sur l'enquête concernant les explosions des gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2. Cela a été rapporté par le service de presse de ce même département. 


Le Bureau du procureur général de Russie a exprimé l'espoir que les collègues de ces pays «aborderont leur examen de bonne foi et rempliront les obligations qui leur sont imposées par la Convention internationale pour la répression du financement du terrorisme de 1999 et la Convention internationale pour la répression des attentats terroristes à l'explosif, adoptée  par l'Assemblée générale des Nations Unies le 15 décembre 1997 pour mener une enquête sur les informations fournies et aider à obtenir les preuves nécessaires à la procédure, ainsi que pour garantir le caractère inévitable des sanctions pour les actes criminels et exclure leur justification par des motifs politiques ou autres. 



Auparavant, les députés de la Douma d'État (chambre basse du parlement russe) ont envoyé aux parquets généraux de cinq pays - la Fédération de Russie, la France, l'Allemagne, les États-Unis et Chypre - une déclaration sur l’enquête immédiate et la prévention du financement des actes de terrorisme international pour enquêter sur l'implication possible de personnes et de structures à l'étranger dans l'organisation et le financement d'un certain nombre d'actes terroristes en Russie, ainsi que sur l'explosion des gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2. 


L'appel des députés a été lancé après l'attaque terroriste perpétrée au Crocus City Hall, près de Moscou, qui a tué 144 personnes et en a blessé plus de 500. 



Le Comité d'enquête (CE) russe a ouvert une enquête sur les «activités terroristes» de l'Occident. L'enquête est menée par le bureau central de la Commission d'enquête. 


Des explosions à Nord Stream 1 et au Nord Stream 2, non mis en service, se sont produites le 26 septembre 2022.


La destruction des gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2 en septembre 2022 a été coordonnée par l'ancien commandant de l'une des unités des forces d'opérations spéciales des forces armées ukrainiennes, le colonel Roman Tchervinski comme cela a été rapporté par Observateur Continental citant le Wall Street Journal, le Washington Post et Der Spiegel en référence à des responsables ukrainiens et européens. 



La Russie considère cet attentat comme un «acte de terrorisme international» dans lequel les États-Unis sont impliqués. La Russie a demandé à plusieurs reprises des données sur les explosions des gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2 , mais ne les a jamais reçues.