Morissanda Kouyate: un atout majeur pour la guinée et l'Afrique



À l'heure où La République de Guinée entame sa nouvelle marche vers son développement intégral, la contribution de tous et de chacun s'avère indispensable. Celle des intellectuels tels que le Dr MORISSANDA KOUYATE encore plus.



Longtemps engagé pour plus de justice sociale sur le continent africain, cet intellectuel guinéen est l'un des principaux défenseurs de l'élimination de la violence à l'égard des femmes et des filles en Afrique. Il est également le Directeur exécutif du Comité interafricain sur les pratiques traditionnelles néfastes (IAC). Son engagement lui a valu le prix Nelson Mandela pour le compte de l'année 2020. Ce Prix a été créé en juin 2014 par l'Assemblée générale des nations unies pour reconnaître les réalisations de celles et ceux qui consacrent leur vie au service de l'humanité en promouvant les buts et principes des Nations Unies tout en honorant et en rendant hommage à la vie extraordinaire et à l'héritage de réconciliation, de transition politique et de transformation sociale de Nelson Mandela.


Le Dr Kouyaté a déployé des efforts exceptionnels dans la lutte contre les pratiques traditionnelles néfastes, en particulier l'élimination des mutilations génitales féminines.



Il a lancé des efforts qui ont abouti à un instrument régional africain pour mettre fin à la violence contre les femmes. Ces efforts ont fait de lui le consultant par excellence de plusieurs États africains. C'est grâce à ce médecin guinéen que l’ONU a adopté en 2012 une résolution contre cette pratique qui touche 200 millions de filles et de femmes dans le monde, notamment en Afrique. Ce serait sans surprise s'il se retrouvait aux côtés du président Alpha Condé sur le vaste chantier de la modernisation des institutions de la République de Guinée.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine

forum Istanbul

Go to link