top of page

Message de Poutine à l’Afrique: «Unir nos forces pour la paix, le progrès et un avenir prospère»


Alors que Sommet Russie-Afrique se prépare à débuter, le président russe a écrit un article destiné aux médias et au grand public des pays africains. Dans son message Vladimir Poutine partage sa vision de développement des relations russo-africaines, dans le ferme objectif de mettre en place et de donner un élan supplémentaire aux domaines de coopération prioritaires du travail conjoint pour les prochaines décennies de ce XXIe siècle.


A l’approche du deuxième Sommet et du Forum économique et humanitaire Russie-Afrique, prévus les 27 et 28 juillet à Saint-Pétersbourg, le président russe Vladimir Poutine a rédigé un article intitulé «La Russie et l’Afrique: unir nos efforts pour la paix, le progrès et un avenir prospère» à l’intention des médias du continent africain. Le texte a été publié sur le site du Kremlin en plusieurs langues, dont le français.



«À la veille de ces événements représentatifs à grande échelle qui réuniront des chefs d’État et de gouvernement, des entrepreneurs, des scientifiques et des personnalités publiques, je voudrais partager avec les lecteurs des médias majeurs du continent africain ma vision du développement des relations russo-africaines. Je voudrais aussi désigner les axes de coopération qui sont prioritaires pour notre travail commun dans les décennies à venir du XXIe siècle», a noté le leader russe dans son article.


Le président de la Fédération de Russie a souligné que Moscou attachait une grande importance au futur sommet, à l’issue duquel il était prévu d’adopter une déclaration globale et une série d’autres documents. Dans son article, le dirigeant russe a évoqué l’histoire des relations entre l’URSS puis la Russie et les pays d’Afrique, en soulignant que Moscou respectait toujours le principe de «solution africaine aux problèmes africains» et était solidaire avec les Africains dans leur lutte pour l’autodétermination. Il a particulièrement insisté sur le partenariat entre la Russie et l’Afrique à l’heure actuelle où les contours d’un nouvel ordre mondial multipolaire, qui sera plus juste, se dessinaient.



Le président russe a également abordé la coopération économique et commerciale, en notant une augmentation du chiffre d'affaires entre la Russie et les pays d’Afrique et en prêtant une attention particulière aux livraisons de denrées alimentaires en Afrique et à la situation concernant l’accord céréalier. M. Poutine a notamment confirmé que la Russie était en mesure d’assurer les livraisons en remplacement des céréales ukrainiennes aussi bien à titre onéreux que gratuit, d’autant plus que la Russie s’attendait à une récolte record cette année. Globalement, le président russe a fait remarquer que malgré les sanctions la Russie continuerait à œuvrer énergiquement pour organiser les livraisons de céréales, d'aliments et d'engrais sur le continent africain.


Par ailleurs, Vladimir Poutine a parlé dans son article de la formation de cadres, de la coopération dans les domaines social, de la culture, des sports et des médias, ainsi que de la coopération avec l’Union africaine et d’autres organisations d’intégration régionale.



De manière générale et comme Observateur Continental l’avait précédemment noté – le deuxième Sommet Russie-Afrique, ainsi que celui des BRICS, seront incontestablement les grands événements de cette période estivale et de l’année en cours. N’en déplaise aux nostalgiques de l’unipolarité qui ont tenté inlassablement, et continuent à le faire, en vain, à nuire au bon déroulement des dits sommets. Des rendez-vous si pleinement représentatifs de l’ordre multipolaire international contemporain.


Au vu du nombre de nations du grand continent africain, dont le positionnement à venir sera fort probablement décisif pour les affaires internationales du monde moderne, ayant déjà confirmé leur participation au Sommet Russie-Afrique – il est une fois de plus évident que les gesticulations ridicules d’une extrême minorité planétaire qui n’arrive toujours pas à se défaire de sa mentalité néocoloniale et d’extrême arrogance – ne changeront absolument rien pour la suite des événements et développements des partisans de la multipolarité. Des partisans représentés par l’écrasante majorité mondiale.

Bình luận


Posts à l'affiche
bottom of page