top of page

Les achats de la France au Cameroun en gaz naturel liquéfié atteignent 304,2 milliards de FCFA



Les importations de gaz naturel liquéfié (GNL) de la France en provenance du Cameroun ont connu une forte augmentation au cours du premier semestre 2023, selon les données de la douane française. Ces importations ont atteint un montant de 633,6 milliards de FCFA (966 millions d’euros), en hausse de 8,6% par rapport à la même période de l’année précédente. Cette augmentation est principalement due à la hausse des achats d’hydrocarbures, en particulier de GNL, depuis le Cameroun.



Selon les données de la douane française, citées dans un rapport de la direction générale du Trésor du ministère français de l’Économie, l’Hexagone a effectué depuis les six pays de la zone CEMAC (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale), des importations globales d’un montant de 966 millions d’euros au cours du premier semestre 2023, soit l’équivalent de 633,6 milliards de FCFA. Ces achats, en hausse de 82,6 millions d’euros (54,2 milliards de FCFA, soit +8,6%) en glissement annuel, apprend-on, ont été principalement dopés par le gaz naturel acheté au Cameroun.


En effet, les importations de GNL en provenance du Cameroun ont atteint 304,2 milliards de FCFA (463,8 millions d’euros) au cours du premier semestre 2023, soit une augmentation significative par rapport à l’année précédente. Cette hausse des importations de GNL pourrait être liée à la substitution des importations de gaz naturel en provenance de la Russie, pays frappé par un embargo. Le Cameroun, avec la société pétro-gazière française Perenco en tête, est devenu un acteur majeur dans la production et l’exportation de GNL.



En clair, sur les six premiers mois de l’année 2023, la France a déjà dépassé de 108 milliards de FCFA le montant injecté au cours de l’année 2022 dans les achats de gaz naturel liquéfié produit au Cameroun. En effet, selon les données de la direction générale du Trésor du ministère français de l’Économie, en 2022, les importations de GNL en provenance du Cameroun avaient culminé à seulement 196,2 milliards de FCFA.


Il faut préciser que, depuis le démarrage de la production de GNL au large de la cité balnéaire de Kribi en 2018, le Cameroun a intégré le cercle restreint des producteurs et exportateurs de gaz naturel. Initialement destiné au marché asiatique, le GNL camerounais a désormais de nouvelles destinations, dont la France.



Les importations de GNL de la France en provenance du Cameroun ont déjà dépassé le montant injecté au cours de l’année 2022, atteignant 108 milliards de FCFA de plus. Cette tendance témoigne de l’importance croissante du Cameroun en tant que fournisseur de GNL sur le marché international.