top of page
  • 2rp

Le CGE annonce la tenue des élections présidentielle, législatives et locales pour le samedi 26 août



Le Centre gabonais des élections (CGE), présidé par Michel Stéphane Bonda a annoncé, ce dimanche 25 juin 2023, à l’issue d’une plénière, que l’élection du président de la République, des députés et des conseillers départementaux et municipaux se déroulera le samedi 26 août 2023.


Conformément à l’article 13 de la loi 7/96 du 12 mars 1996 portant dispositions communes à toutes les élections politiques modifiées, le CGE a tenu sa première assemblée ce dimanche 25 juin 2023 à la salle de l’assemblée plénière René Aboghe Ella, située à la cité de la Démocratie.



L’assemblée plénière ainsi constituée a adopté le projet de calendrier de ces élections générales. Selon le président du CGE Michel Stéphane Bonda, la date limite du dépôt des dossiers de candidature pour toutes les élections est fixée au 11 juillet. Quant à l'ouverture de la campagne, pour ce qui est de la présidentielle, elle s'ouvrira le 11 août pour se terminer le 25 du même mois. Voici les dates clés prévues selon ce projet de calendrier :


Mardi 11 juillet 2023 à 18h00 : Date limite de déclaration de candidature pour les élections présidentielle, législatives, des conseils départementaux et municipaux ; Vendredi 11 août 2023 à 00h00 : Ouverture de la campagne électorale pour le tour unique de l’élection présidentielle ; Mercredi 16 août 2023 à 00h00 : Ouverture de la campagne électorale pour le tour unique de l’élection législative, des conseils départementaux et municipaux ; Vendredi 25 août 2023 à 24h00 : Clôture de la campagne électorale pour toutes les élections ; Samedi 26 août 2023 de 07h00 à 18h00 : Convocation du collège électoral pour l’ensemble des élections.



Il faut rappeler que, cette assemblée réunissait tous les commissaires électoraux, y compris les membres du bureau du CGE, les représentants désignés par les partis politiques ou groupements de partis politiques légalement reconnus de la majorité, ainsi que les représentants désignés par les partis politiques ou groupements de partis politiques légalement reconnus de l’opposition, en plus des membres représentant les ministres techniques.


Ainsi, le CGE apporte la preuve que le Gabon est parfaitement prêt à organiser toutes ces élections selon le calendrier établi et dans le respect des délais constitutionnels. Il reste cependant que ce projet de calendrier soit validé par la Cour Constitutionnelle et entériné par le ministère de l’Intérieur.


Commentaires


Posts à l'affiche
bottom of page