top of page
  • 2rp

Guinée / Développement : une priorité pour le président Alpha Condé



Depuis son arrivée au pouvoir en 2010, le président guinéen Alpha Condé a posé des actes ayant permis à son pays d’enregistrer un développement important dans plusieurs domaines, dont la santé, les infrastructures routières, l’énergie ou encore l’agriculture.


Une Santé pour tous


Le Gouvernement s’est fixé comme objectif de développement de faire de la République de Guinée un pays émergent à l’horizon 2035. Cette Politique de Santé se donne comme vision, une Guinée, où toutes les populations sont en bonne santé, économiquement et socialement, bénéficiant d’un accès universel à des services et soins de santé de qualité. Cette vision est sous tendue par des principes et des valeurs universelles. La mise en œuvre de cette vision suppose des réformes sectorielles profondes.


Le Gouvernement s’engage à poursuivre l’approche des soins de santé primaires à travers les orientations stratégiques de la présente Politique pour assurer aux populations des services de santé promotionnels, préventifs, curatifs et de réhabilitation de qualité pour tous. Cette politique tire sa légitimité des recommandations issues des assises des Etats Généraux de la Santé, présidées par Son Excellence Pr Alpha CONDE, Président de la République, en présence de toutes les parties prenantes, et en particulier des représentants de la société civile et des collectivités décentralisées ainsi que de l‘ensemble des secteurs de développement du pays et de la communauté internationale.


La mission du Ministère de la Santé a toujours consisté à contribuer à l’amélioration du bien-être de la population à travers l’extension de la couverture des prestations sanitaires essentielles. C’est dans ce cadre que le Ministère de la Santé, ainsi que l'ensemble de ses Partenaires Techniques et Financiers se sont engagés dans un processus de révision de la Politique Nationale de Santé et de formulation d'un nouveau PNDS qui couvrira la période 2015-2024.


Le Secteur routier affiche un bon chrono


Afin de réduire le calvaire routier des citoyens, de vastes travaux de reconstruction et de réhabilitation du réseau routier ont été entamés. Tout a commencé par le lancement le 2 décembre 2018 par le président Alpha Condé, des travaux de réhabilitation sur plus de 200 km, de construction et de bitumage de la voirie de Conakry. C’est le cas notamment du resurfaçage de l’autoroute Fidel Castro, la corniche Nord Hamdallaye-Lambandji-Sonfonia. C’est à l’occasion de ces travaux que le carrefour de Kagbelen a connu sa première couche de bitume. Le but visé par ces travaux était de faciliter la circulation dans la ville de Conakry. Le 1er octobre 2019, les travaux de reconstruction de la route de Donka, pour enfin joindre les deux autoroutes de la ville (Fidel Castro et Le Prince) ont été lancés. (Belvédère-Pont 8 novembre), long de 4 km, sera construit par des entreprises chinoises sur financement du gouvernement de la Chine dans le cadre de l’accord-cadre signé entre le président Alpha Condé et Xi Jimping en septembre 2017. C’est dans ce même programme que les travaux de construction de la route parallèle aux deux autoroutes (Somparéya-T5) ont démarré. Les échangeurs de Kagbelen et du KM36 devront suivre. Pour éviter la dégradation rapide des routes au niveau des carrefours, le ministère des Travaux publics a décidé d’appliquer du béton armé et à l’image de celui de Matoto. Des passerelles sont construites à Koloma et Dabondy. Ces ouvrages de type pont à poutre acier d’une capacité de charge de 300 personnes sont réservés aux piétons et rendront plus sécurisée et plus aisée la traversée sur ces axes. A l’intérieur du pays, le président Alpha Condé a également procédé au lancement de plusieurs travaux, notamment en Moyenne Guinée (Dalaba, Pita et Labé), en Haute Guinée (Kouroussa, Siguiri, Kankan-Mandiana, Kankan-Kérouané), en Forêt (Kissidougou-Guéckédou, Beyla, Lola-Dananè) et Basse Côte (Coyah-Forécariah). Dans tout le pays, les infrastructures routières prennent peu à peu forme.


L’Agriculture