top of page

Guinée: présumée tentative d'évasion du capitaine Dadis Camara et ses hommes de la prison de Conakry



C’est une évasion rocambolesque qui tient la Guinée en haleine. Des tirs nourris ont été entendus dans la capitale Conakry ce samedi 03 novembre 2023. Plusieurs sources concordantes indiquent que des assaillants ont attaqué la Maison centrale de Conakry, la plus grande prison de Guinée où sont détenus de nombreux anciens responsables du pays dont l’ancien président de la transition Moussa Dadis Camara, jugé pour le massacre du 28 septembre 2009.



Selon plusieurs sources, des hommes armés ont attaqué la maison centrale et auraient exfiltré certains cerveaux liés au massacre du 28 septembre 2009, dont Moussa Dadis Camara, Claude Pivi et Moussa Tiégboro Camara, tous détenus dans le cadre du procès des évènements du 28 septembre 2009.


Selon certaines informations, l’ancien chef de la junte et ses proches ont été libérés par un commando venu en pick up. Le commando, composé de quatre véhicules de type pick-up, était dirigé par le fils de Claude Pivi, ministre chargé de la Sécurité présidentielle lorsque Moussa Dadis Camara était au pouvoir.



Aux premières heures de ce matin, l'on a assisté à un déploiement des forces spéciales de l'armée guinéenne pour sécuriser la maison centrale de Conakry. D hies blindés appartenant aux Forces spéciales ont notamment pris position aux alentours de la prison.


Pour l'instant, c'est difficile de dire avec exactitude ce qui s'est passé sur le terrain. La situation demeure confuse dans l'opinion publique. Une communication officielle des autorités guinéennes reste attendue dans les prochaines heures, pour faire la lumière sur cette présumée tentative d'évasion.



Pour l’heure, les dessous de cette évasion ne sont pas connus. Et les autorités guinéennes n’ont pas encore réagi alors que la situation reste confuse à Conakry où les tirs ont été entendus.

Comments