top of page
  • 2rp

Gabon / Transition politique : Raymond Ndong Sima nommé Premier Ministre



Annoncé quelques heures seulement après leur prise de pouvoir dans la nuit du 30 aout 2023, la mise en place progressive des institutions prend peu à peu forme. Le Président du Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI), Brice Oligui Nguema a annoncé ce jeudi 07 septembre 2023 la nomination de Raymond Ndong Sima au poste de Premier ministre de la Transition.



Ancien candidat à la présidentielle du 26 août, et membre de la plateforme Alternance 23 jusqu’à son retrait ce mercredi, M. Ndong Sima, 68 ans, avait été premier ministre de M. Bongo de 2012 à 2014 mais s’était éloigné du pouvoir qu’il accusait régulièrement de mauvaise gouvernance jusqu’à se présenter contre le chef de l’Etat aux présidentielles de 2016 et 2023.


Le général Oligui, qui a mené le coup d’Etat du 30 août contre un Ali Bongo à peine proclamé réélu dans une élection frauduleuse selon les militaires, a prêté serment lundi en tant que président d’une période de transition dont il n’a pas fixé la durée, et au terme de laquelle il a promis des « élections libres et transparentes ». Lundi il avait aussi annoncé la formation d’un gouvernement de transition comprenant des personnalités de tous bords politiques.



Selon plusieurs analystes, le choix opéré sur le désormais premier ministre de la Transition sonne sans aucun doute comme un choix judicieux du fait non seulement de son expérience, mais surtout des qualités d’homme d’État dont il a fait montre tout le long du processus électoral. Il aura donc la lourde charge de conduire la feuille de route de la transition, en répondant au double défi de la restauration des institutions républicaine, mais aussi de la satisfaction des attentes des Gabonais.


Raymond Ndong Sima doit prendre dans les prochains jours la tête d’un gouvernement d’ouverture, qui devrait faire la part belle aux cadres d’Alternance 2023. Cet économiste, originaire du Woleu-Ntem, avait envisagé de se présenter à la présidentielle du 26 août dernier, avant de se ranger derrière Albert Ondo Ossa. Ndong Sima proposait alors de « remettre à plat la Constitution » et de réformer les institutions, ce qui devrait être sa principale mission à la primature.

Posts à l'affiche
Posts Récents