Cotation : comme la BDEAC, la Régionale d'Épargne et de Crédit entre à la BVMAC



Après le grand succès de son émission de titres obligataire BDEAC 5,45% net 2020/2027, la Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale (BDEAC) a redynamisé le marché financier sous régional et la Bourse des Valeurs mobilières de L'Afrique centrale (BVMAC) qui s'apprête à connaître sa toute première cotation sur le compartiment action. Dans le sillage de la BDEAC, La Régionale d'Epargne et de Crédit sollicite les fonds de la sous-région pour étendre son champs d'action en devenant une banque.


Établissement de crédit de deuxième catégorie présente dans plusieurs pays de la CEMAC, La Régionale vient d'émettre "196 000 actions au prix unitaire de 42000 FCFA le titre, ceci au cours des 16 jours (du 09 au 26 février 2021) durant lesquels les futurs actionnaires pourront acquérir au moins 05 actions pour un coût total de 210.000FCFA en valeur absolue", soutient Serge Yanic Nana le Directeur général de Financia Capital(arrangeur de l'offre).


Une ouverture tous azimut du livre journal de cette entreprise dont l’expertise depuis 2007 en tant que micro-finance de seconde catégorie lui permet aujourd’hui de voir grand et permettre à toute personne morale ou physique d’être un futur décideur dans cette organisation, déterminée à être une banque à la suite de cette grande campagne de collecte de fonds.



Une ambition qui passe par cet appel public à l’épargne dont la vision rentre en droite ligne avec le plan stratégique de la structure dont l’objectif est de mobiliser 08 milliards 230 millions de FCFA, afin de compléter le capital actuel, évalué en fin d’exercice 2020 à 08,04 milliards FCFA; et porter les fonds propres de la Régionale à plus de 10 milliards de FCFA, montant de capital minimum requis pour respecter les normes fixées par la Commission bancaire d’Afrique Centrale avant d’être compté dans le cercle restreint des Banques en zone CEMAC.

Posts à l'affiche
Posts Récents