CEMAC : la BDEAC au cœur des grandes performances économiques en Afrique centrale



Avec un appui exceptionnel à l'économie gabonaise, qui représente 25 % des prêts accordés, la Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale (BDEAC) est un acteur majeur en matière de financement de développement dans le pays et la sous-région. Lors de l'audience accordée au président de la Banque, à l'occasion d'une visite de travail au Gabon, le chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba, a reconnu les excellentes performances de la Banque ; depuis l'arrivée de l'équato-guinéen Fortunato Ofa Mbo Nchama à la tête de l'institution. À la clôture des derniers comptes, les prêts de la BDEAC avaient atteint un niveau de performance de 96 % de l'ensemble du portefeuille. Avec un total bilan en progression de 7 %, depuis 2017, la BDEAC a déjà mobilisé plus de 628 milliards de FCFA auprès des bailleurs de fonds et sur le marché financier de l'Afrique centrale, après plusieurs décennies de pertes.


Des hautes performances qui poussent, aujourd'hui, l'Etat gabonais à une plus grande coopération financière avec la BDEAC, qui représente un atout majeur de développement des économies de la sous-région, de part sa forte concentration de liquidités. " Nous avons aussi passé en revue la coopération entre la BDEAC et la république gabonaise. Une coopération qui s’est accrue au cours des dernières années et aujourd’hui, le Gabon représente 25 % des engagement financiers de la Banque dans la sous-région", déclare Fortunato Ofa Mbo Nchama au sortir de la rencontre avec Ali Bongo.


En toute reconnaissance de la confiance placée en lui par les chefs d'Etats de la sous-région depuis 03 ans, Fortunato Ofa Mbo Nchama a présenté au chef de l'Etat gabonais les grands aboutissements de la profonde restructuration de la Banque, qui a conduit à la naissance d'une institution financière attractive et hautement performante.


"L’audience a d’abord porté sur mon obligation de rendre compte aux chefs d’Etats sur la situation et le fonctionnement de leur organe de développement. Il était donc question de lui rendre compte de l’évolution de la BDEAC ces dernières années", précise le président de la BDEAC.


Toujours fidèle à son approche orientée vers la haute performance, en accord avec les grands besoins des Etats de la sous-région, Fortunato Ofa Mbo Nchama et sa suite ont suivi avec une attention particulière les projections du Gabon et ses attentes vis-à-vis de la BDEAC.


"C’était également l’occasion de recevoir les très hautes orientations du chef de l’Etat sur ses attentes en matière de fonctionnement de la BDEAC et les projets qui lui tiennent à cœur pour le développement du Gabon", soutient Fortunato Ofa Mbo Nchama.

Mots-clés :

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube