top of page
  • 2rp

Cameroun / Electricité : le président Paul Biya instruit la nationalisation d’Eneo



La nationalisation d’ « Energy of Cameroon » (Eneo) se confirme. Le rachat par l’Etat du Cameroun des actions d’Actis (51%) au sein de la société « Energy of Cameroon » se précise avec l’accord que vient de donner le président de la République Paul Biya à travers la mise sur pied d’un Comité interministériel chargé de piloter le processus. C’est la substance d’une correspondance du ministre d’Etat, Secrétaire général à la présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh, à l’adresse du Premier ministre en date du 5 septembre 2023.



En effet, dans cette correspondance, l’on apprend que « les diligences se rapportant au processus de rachat par l’Etat des actions d’Actis/CPH au sein de la société Eneo seront placées sous la conduite d’un Comité interministériel présidé par le ministre des Finances, assisté par le ministre de l’Eau et de l’Energie, le ministre de la Planification et de l’Aménagement du territoire », lit-on.



Cette instruction du chef d’Etat camerounais va donc permettre de relancer voire même finaliser les démarches relatives à la nationalisation d’Eneo, entamées depuis 10 mois. Dans la note de Ferdinand Ngoh Ngoh, le président Paul Biya ne prescrit pas un délai de rigueur pour finaliser le processus de rachat, mais il insiste tout de même sur « une attention particulière au traitement de ce dossier » qui devra « faire l’objet d’un compte rendu régulier » en fonction de son évolution.



La vente d’Eneo est annoncée dans un contexte où les consommateurs se plaignent de multiples délestages. Il faut préciser que, l’Etat du Cameroun est le deuxième actionnaire d’Eneo avec 44% des parts contre 51% pour le Groupe Actis et 5% du personnel.


Rappelons que la société d’électricité avait été privatisée à la suite des plans d’ajustement structurels, qu’a connu le Cameroun au début des années 90.


댓글