top of page
  • 2rp

Burundi / ONU : Angéline Ndayishimiye, lauréate du Prix des Nations Unies pour la population 2023


La première Dame du Burundi, Angeline Ndayishimiye, a reçu le 12 juillet dernier, le prix des Nations Unies pour la Population 2023. Elle a été récompensée pour sa contribution pour l’amélioration des conditions de vie de la population.


Le Fonds des Nations Unies pour la Population, qui assure le secrétariat du Comité d’attribution de ce prix, a, dans son annonce, qualifié la Première Dame comme « une philanthrope infatigable et une défenseure des droits des femmes et des jeunes filles au Burundi ». Des qualifications qui l’ont toujours caractérisée dans ses positions de Première Dame et de Présidente de la Fondation Bonne Action Umugiraneza qu’elle a personnellement créé et qui lui ont valu cette prestigieuse récompense.



Selon l’agence de l’ONU pour la population (UNFPA), « Les lauréats du Prix des Nations Unies pour la population 2023 sont Mme Angeline Ndayishimiye, la Première Dame du Burundi, dans la catégorie individuelle et l'Institut Africain des Politiques de Développement (AFIDEP) dans la catégorie institutionnelle ».


Mme Ndayishimiye travaille pour le bien-être de la population dans plusieurs domaines. Dans le domaine de la santé et du bien-être de la population, la Première Dame du Burundi a joué un rôle essentiel dans la promotion de la santé et du bien-être, en améliorant les infrastructures médicales et un accès aux soins de santé de qualité, en particulier dans les zones rurales les plus reculées du pays.



Dans le domaine de l’éducation qui est le pilier du développement, la Première Dame du Burundi a travaillé en étroite collaboration avec les autorités éducatives pour promouvoir l'accès à une éducation correcte pour tous, en particulier pour les enfants issus de milieux défavorisés. Des programmes de bourses d'études, des bibliothèques communautaires et des infrastructures scolaires adaptées.


Parlant de l'autonomisation des femmes, la Première Dame du Burundi a été une fervente défenseure des droits des femmes et de leur autonomisation. Elle a soutenu des initiatives économiques visant à renforcer l'entrepreneuriat féminin et à offrir des opportunités d'emploi aux femmes. Son engagement a permis de briser les stéréotypes de genre et d'encourager les femmes à réaliser leur plein potentiel, contribuant ainsi à la création d'une société plus équitable et inclusive.



Pour plusieurs observateurs africains, cette reconnaissance internationale méritée, le Prix des Nations Unies pour la Population est une distinction prestigieuse accordée aux individus qui ont apporté une contribution significative à l'amélioration des conditions de vie de la population.


Dans son discours, la Première Dame SE Angeline Ndayishimiye a déclaré que ce prix n’est pas « seulement un prix mais aussi un encouragement à persévérer dans les actions menées en faveur de la population burundaise, surtout les femmes, les jeunes et les plus vulnérables ». « Lorsque nous nous sommes engagés dans la transformation des vies de nos braves populations, à travers l’OPDD-Burundi ou la Fondation Bonne Action UMUGIRANEZA, nous voulions redonner le sourire et la dignité aux personnes que nous servons. » a-t-elle ajouté.



Il faut rappeler que le Prix des Nations unies pour la population a été créé par l’Assemblée générale en novembre 1981 (résolution 36/201) et décerné pour la première fois en 1983. Il est décerné chaque année à une personne et/ou une institution en reconnaissance de ses contributions exceptionnelles aux problèmes et solutions en matière de population et de santé reproductive. Ce prix comprend une médaille d’or, un diplôme et une somme d’argent.


Comments


Posts à l'affiche
bottom of page