top of page
  • 2rp

78e Assemblée de l'ONU: le discours historique et panafricain de Robert Dussey



« Le Togo est un pays de paix et le Togo s’oppose à la guerre, quelques soient les raisons. » C’est en ces termes que le ministre des Affaires étrangères togolais, Robert Dussey, a prononcé un discours historique et panafricain devant la 78ème Assemblée générale des Nations Unies. Son discours a abordé des questions cruciales concernant l'Afrique, mettant en avant les grandes lignes de sa vision pour le continent et les avantages pour l'Afrique qui en découleraient.



Dans son allocution, le ministre a souligné l'importance de la solidarité africaine et de l'unité continentale pour faire face aux défis actuels et futurs. Il a évoqué les problèmes auxquels l'Afrique est confrontée, notamment la pauvreté, les inégalités, le chômage des jeunes, les conflits armés et les crises humanitaires.


Pour lui et comme pour de nombreux africains qui veulent leur indépendance totale, « Nous voulons être vos partenaires et non vos sujets, nous voulons servir nos peuples et nos les intérêts étrangers », martèle-t-il à la tribune des nations unies. « Cette dynamique est l’expression de la nouvelle Afrique, celle qui se veut libre, souveraine et indépendante ».



Son Excellence Robert Dussey a également souligné que « l'Afrique a la capacité d'élaborer des solutions internes à ces problèmes et de réaliser son plein potentiel ». Il a mis en évidence les progrès réalisés dans la mise en œuvre de l'Agenda 2063 de l'Union africaine, qui vise à transformer le continent et à le libérer de la dépendance économique et politique.


En outre, le ministre a proposé des initiatives concrètes pour renforcer l'intégration régionale et promouvoir le commerce intra-africain. Il a souligné l'importance de l'investissement dans les infrastructures de connectivité, les technologies de l'information et de la communication et l'énergie durable, afin de soutenir le développement économique de l'Afrique.



Le discours du ministre des Affaires étrangères du Togo à l'Assemblée générale des Nations Unies a été largement salué par les représentants africains présents. Il a démontré une vision audacieuse pour l'Afrique et a proposé des solutions pragmatiques pour stimuler le développement durable et résoudre les problèmes urgents auxquels le continent est confronté.


Au sortir de son discours, il a précisé que, « Nous sommes fatigués de votre paternalisme, nous sommes fatigués de votre mépris, nous sommes fatigués de votre condescendance et de votre arrogance ».



Les avantages pour l'Afrique de cette vision panafricaine sont nombreux. L'unité continentale renforcée permettra de renforcer la voix de l'Afrique dans les affaires mondiales et de promouvoir ses intérêts communs. La coopération régionale accrue favorisera également la paix, la stabilité et la sécurité en Afrique, permettant ainsi un environnement propice à la croissance économique et à la création d'emplois.


De plus, en favorisant le commerce intra-africain et en investissant dans les infrastructures, l'Afrique pourrait diversifier son économie et réduire sa dépendance à l'égard des exportations de matières premières. Cela stimulerait la croissance économique et favoriserait la création d'une classe moyenne émergente, contribuant ainsi à réduire la pauvreté et les inégalités.



En conclusion, le discours du ministre des Affaires étrangères togolais lors de la 78ème Assemblée générale des Nations Unies a mis en lumière la vision panafricaine et les avantages pour l'Afrique qu'elle apporterait. Son appel à l'unité, à la coopération régionale et à l'investissement dans les infrastructures pourrait s'avérer décisif pour façonner un avenir prospère pour le continent africain.

Comentários


Posts à l'affiche
bottom of page