Muhammadu Buhari s’insurge contre la violation des constitutions dans la zone CEDEAO.

September 8, 2020

 

 

Le géant économique de la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), c'est bien évidemment le Nigeria. La voix du Nigeria compte avec celle de son Président MUHAMMADU BUHARI. Ce dernier constate une certaine effervescence politique dans la zone CEDEAO due aux élections présidentielles programmées pour Octobre 2020 en Guinée et en Côte d'Ivoire.

 

Le come back anti constitutionnel de Alassane Dramane Ouattara.

 

En Mars 2020, Alassane Dramane Ouattara a défrayé la Chronique en  annonçant en grande pompe qu'il ne se présentera pas à l'élection présidentielle du 31 octobre 2020. Oui il avait raison puisque la Constitution Ivoirienne de 2016 ne lui donne pas la latitude de tripler son mandat présidentiel. Les Observateurs avertis de la scène politique ivoirienne ont douté de la sincérité de cet homme réputé être un menteur patenté. Personne ne pouvait donner du crédit à  derniers, les traitants de sceptiques, des oiseaux de mauvais augure ! Après le décès non surprenant de Amadou Gon Coulibaly qui avait été désigné comme dauphin de Alassane Dramane Ouattara, ce dernier a saisi l'occasion pour revenir et se faire plébisciter comme candidat du  RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix), une coalition qui a volé en éclat avec le départ de Guillaume KIGBAFORI SORO et le Parti Démocratique de Cote d'Ivoire - Rassemblement Démocratique Africain (PDCI-RDA). C'est ce come  back anti constitutionnel qui est l'objet de toutes les supputations à la CEDEAO et contre lequel MUHAMMADU BUHARI s'insurge ! Pas Alpha Condé qui lui est permis constitutionnellement  à concourir !

 

Le cas différent de la République de Guinée.

 

La candidature du Pr Alpha Condé n'est pas un acte contra legem (contre la Loi). La Constitution Guinéenne du 22 Mars 2020  lui autorise de se présenter à l'élection présidentielle du 18 Octobre 2020. Alpha Condé se présente sous un premier mandat sous l'égide de la nouvelle constitution qui ouvre la voix à la cinquième République. En Guinée, il ne s'agit pas d'un troisième  mandat mais d'un premier mandat de la  Cinquième République ! L'histoire politique de la Guinée est singulière en Afrique ! Les Guinéens sont conscients de l'historicité de leurs combats anti-impérialistes depuis l'Almamy Samory Touré ! Le cas guinéen ne ressemble en rien celui de la Côte d'Ivoire. Le Pr Alpha Condé n'a pas fait un forcing constitutionnel ! Encore moins modifié une constitution ! Le peuple guinéen s'est doté le 22 mars 2020 d'une nouvelle constitution par voie référendaire. C'est en vertu de cette constitution que le Pr Alpha Condé en toute légalité se présente à la présidentielle du 18 octobre 2020.

 

La CEDEAO doit s'investir sur le cas pathologique de la candidature de Alassane Dramane Ouattara qui fait un hold up constitutionnel !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Guinée : visite du président Alpha Condé dans les hôpitaux militaires de Camayenne et Samory Touré

October 28, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine

THE AFRICAN REBELS