Le Port Autonome de Douala et Bonaberi fait couler les larmes au groupe Bolloré – APM

July 20, 2020

 

En fin de concession, le consortium APM- Bolloré n'a pas convaincu les autorités camerounaises pour le renouvellement de la confiance. Entre-temps, les nouveaux venus Terminal Investment Limited ( TIL) et Dubaï Port World (DPW) ont marqué leur intéressement pour la course devant déterminer l'adjudicataire de l'appel à la manifestation d'intérêt lancé par le Port autonome de Douala et Bonaberi. Le Tribunal Administratif de Douala saisi par le consortium APM-Bolloré a remis en cause la procédure de dépouillement et en dernière analyse, le port autonome de Douala Bonaberi s'est réservé l'exploitation du Terminal à Conteneur en instituant une régie. Les résultats ne sont pas décourageant au contraire !

 

 

1-- L'espoir ressuscité par la Régie du Terminal à Conteneur(RTC).

 

Vingt(20) jours seulement après que la régie ait amorcé son fonctionnement le 1er janvier 2020, la Régie  du Terminal à conteneur a dégagé des chiffres supérieurs à ceux déclarés par l'ancienne concession, pendant la même période,  avec un accroissement des enlèvements des conteneurs importés et un nombre croissant de conteneurs chargés destinés aux exportations. Ces efforts se sont poursuivis pendant le semestre pour dégager des résultats époustouflants:

 

** 60 navires accostés en six(06) mois;

** 23.982.000.000( vingt trois milliards neuf cent-quatre vingt deux millions) de franc Cfa de chiffre d'affaires du 1er Janvier 2020 au 30 juin 2020! Qui l'eût cru ?? Les multinationales en poste en Afrique nous ont toujours prouvé qu'elles fonctionnaient à perte ou avec beaucoup de peines. En réalité, ces multinationales génèrent de gros bénéfices non déclarés, surtout que le système fiscal camerounais est déclaratif c'est à dire que l'opérateur dresse unilatéralement un bilan de son activité qu'il déclare à la fiscalité. Si les inspecteurs des impôts ne sont pas vigilants et loyaux, ils entérineront les déclarations et établiront les impôts à payer sur la base des fausses déclarations.

 

2--- Des bénéfices engrangés malgré les équipements vétustes.

 

Avec des équipements vétustes que l'ancien concessionnaire déclarait mensongèrement avoir renouvelé, la Régie du Terminal à Conteneur en a fait usage pour atteindre et même dépasser les prévisions et les objectifs assignés! De quoi faire mordre les lèvres à l'ancien concessionnaire. La Régie du Terminal à Conteneurs n'a pas trouvé les portiques neufs qui étaient annoncés par Bolloré et consorts! De la poudre aux yeux !!! Malgré des gros bénéfices engrangés par  ce consortium , les équipements n'ont pas été renouvelés ! D'ici la fin d'année, le bilan annuel de la RTC sera connu et pourra impulser l'intéressement des pouvoirs publics camerounais sur les nouveaux équipements.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Cote d’Ivoire/Présidentielle 2020 Ouattara candidat: passage en force ou mandat de trop?

August 7, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous