L’Algérie exige de la France des excuses pour la colonisation


Le 5 juillet dernier, l’Algérie enterrait les restes de vingt-quatre combattants anticoloniaux tués au XIXe siècle, au début de l’occupation française. A cette occasion, le Président Abdelmadjid Tebboune a demandé, un jour avant que la France présente ses excuses pour la colonisation. On se souvient que durant sa campagne, le candidat Emmanuel Macron avait qualifié la colonisation de l’Algérie de «crime contre l’humanité». La France finira-t-elle par demander des vraies excuses à l’Algérie?


Dans le carré des «martyrs», ils reposeront désormais aux côtés de l’émir Abdelkader, héros de la première résistance anti-française et des grandes figures de la guerre d’indépendance. Ces corps étaient conservés au Musée national d’Histoire naturelle à Paris et la France a décidé de les rendre à Alger: Emmanuel Macron s’y était engagé en décembre 2017.


Interviewé le 4 juillet 2020 par France 24, le chef d'Etat Abdelmadjid Tebboune a déclaré, parlant des excuses pour la colonisation française de l'Algérie, : «On a déjà reçu des demi-excuses. Il faut faire un autre pas […] On le souhaite.» «Cela va permettre d'apaiser le climat et le rendre plus serein pour des relations économiques, pour des relations culturelles, pour des relations de voisinage», a-t-il poursuivi, rappelant que plus de six millions d'Algériens vivent en France et qu'ils peuvent «emmener quelque chose là-bas et ici».

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine