Côte d’Ivoire/ Trafic de drogue : Hambak le Pablo Escobar de l’Afrique de l’Ouest

June 9, 2020

 

Le ministre de la défense ivoirienne,  Hamed Bakayoko, serait le parrain d’un cartel de drogue en Afrique De l’Ouest en général et dans son pays la cote d’ivoire. C'est du moins ce qui ressort de plusieurs enquêtes menées par certains médias notamment "vice Media" dans le cadre du démantèlement de certains réseaux de stupéfiants.

 

Le chef du cartel de drogue

 

Hamed Bakayoko en dehors de sa fonction de ministre, est un pion central dans le trafic de cocaïne d’après certains renseignements des services secrets français. En outre, il serait  également connu comme le parrain de nombreuses personnes dans le showbiz .Une position stratégique qui lui conférerait un certains nombres de privilèges, de laissez- passer, et surtout qui l'aiderait à se remplir les poches illicitement.  Selon certaines sources  il aurait beaucoup œuvré  pour la libération de l'un des barrons de la drogue le dénommé(John). Un chef de la mafia nigériane qui  gérait la majeure partie de l’importation et de l’exportation de cocaïne. Il  est sorti de prison sous prétexte qu’il avait été confondu à une autre personne. Une action qui aurait amené plus d'une personne à chercher le pourquoi du comment de cette mise en liberté aussi facile et rapide. Les réponses n’ont pas tardé à jaillir et en tete des sauveurs et complices de ce grand dealer de poudre, le très célébrissime actuel premier ministre par intérim Hamed Bakayoko. Un nom qui est cité par plusieurs sources ayant enquêté sur le même dossier de narco trafiquant en cote d’ivoire. Et à en croire le journal Américain-canadien VICE MEDIA un journal réputé sérieux et reconnu mondialement pour son sérieux, l’histoire suit le même schéma que celle de la Highway 10 : au départ, les cartels colombiens ont cherché l’aide de la mafia nigériane pour faire passer la cocaïne par l’Afrique de l’Ouest. La mafia nigériane avait besoin de l’aide des autorités des ports mondiaux. Ces autorités sont payées en coke, ont une vue sur l’activité et voient rapidement combien d’argent elles peuvent gagner dessus.

 

157 personnes bientôt interpellées au sein du RHDP

 

La Drug Enforcement Administration sur les traces des narco- trafiquant de drogues en cote d’ivoire. Cet organisme  américain chargé  d’enquête, de saisies et poursuites des trafiquants de drogue devant la justice américaine, est à pied d’œuvre sur le sol Ivoirien. Et selon des informateurs, des têtes vont tomber  car le cerveau de celle sale besogne dans le pays va entrainer plusieurs membres du cartel dans sa descente aux enfers. Un signe  inéluctable que le  pouvoir en place  court à sa fin. Une histoire qui pourrait se répéter depuis l’ère des scandales sur des lieutenants de Bedié vers la fin de son règne. Même son de cloche pour certains  lieutenants de Gbagbo vers la fin de son règne. Il ne serait donc pas trop tôt de considérer cette nouvelle série de scandales, comme la fin d’un énième régime.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Engel a beau manœuvrer: il n’arrive pas à gagner, même avec une résolution contre Prigojine !

July 10, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents