Meurtre de George Floyd : Trump menace de déployer l’armée pour arrêter les manifestations


Le président américain, Donald Trump, a promis lundi de restaurer l’ordre dans une Amérique en proie à un déferlement de colère historique, menaçant de déployer l’armée si les villes et les États ne faisaient cesser les violences.


Une semaine après l’homicide à Minneapolis de George Floyd, un homme noir de 46 ans asphyxié par un policier blanc, New York, Los Angeles et des dizaines d’autres villes américaines ont renforcé leurs mesures de sécurité, décrétant ou rallongeant un couvre-feu nocturne.

En réaction aux troubles se surajoutant à la pandémie de coronavirus, Donald Trump a annoncé d’un ton martial le déploiement de « milliers de soldats lourdement armés » et de policiers à Washington pour mettre un terme « aux émeutes » et « aux pillages ».

Il a jugé que les troubles de la veille dans la capitale fédérale étaient « une honte ».

Appelant les gouverneurs à agir vite et fort pour « dominer les rues » et briser la spirale des violences, il leur a lancé une mise en garde.

« Si une ville ou un État refuse de prendre les décisions nécessaires pour défendre la vie et les biens de ses résidents, je déploierai l’armée américaine pour régler rapidement le problème à leur place », a-t-il lancé, dénonçant des actes de « terrorisme intérieur ».

Tandis qu’il s’exprimait dans les jardins de la Maison-Blanche aux airs de camp retranché, la police a effectué des tirs de gaz lacrymogène pour disperser des manifestants rassemblés à l’extérieur de l’enceinte.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine