Être noir aux Etats-unis: une condamnation à mort ?

June 2, 2020

 

La mort de George Floyd est bien un homicide, selon le médecin légiste;  or jusque là, le médecin légiste officiel assurait ne pas avoir de «preuves physiques soutenant un diagnostic d'asphyxie traumatique ou d'étranglement.»

 

Avez-vous vu les officiers de police américains ? Avez-vous vu comment ils ont étranglé George Floyd à Minneapolis ? Avez-vous vu l’officier Derek Chauvin agenouillé sur son cou, l’immobilisant, avec Floyd suppliant pour sa vie jusqu’à ce qu’il meure cinq minutes plus tard ? Regardez comme les forces de police aux Etats-Unis sont racistes, comment elles sont brutales. Aujourd’hui, Minneapolis brûle après l’exécution d’un citoyen noir à cause de sa couleur de peau. Le maire s’est excusé, les quatre officiers impliqués ont été renvoyés, Chauvin a été inculpé. L’Amérique est un endroit cruel pour les noirs et sa police est raciste.

 

Jusque là, le médecin légiste officiel assurait ne pas avoir de «preuves physiques soutenant un diagnostic d'asphyxie traumatique ou d'étranglement.» Il avait alors précisé dans un rapport préliminaire : «Monsieur Floyd avait des problèmes de santé sous-jacents, notamment une maladie coronarienne et une cardiopathie hypertensive. [...] L'effet combiné de l'arrestation et de l'immobilisation de monsieur Floyd par la police, ses antécédents médicaux et la présence potentielle de substances psychoactives dans son corps ont probablement contribué à sa mort.» Les médecins légistes mandatés par les avocats de la famille de George Floyd avaient pour leur part conclu «que le décès avait résulté d'une asphyxie par pression prolongée.» George Floyd, que la police soupçonnait d'avoir voulu écouler un faux billet de 20 dollars en achetant un paquet de cigarettes, est mort lors de son arrestation à Minneapolis, dans le nord des Etats-Unis, le 25 mai. Selon une vidéo du drame, qui a depuis fait le tour du monde, un agent de police l'a maintenu plaqué au sol, avec un genou sur son cou pendant près de neuf minutes. Ce policier de 44 ans, a été licencié, arrêté et inculpé d'homicide involontaire. Ses trois collègues présents au moment des faits ne font, à l'heure actuelle, l'objet d'aucune poursuite. Des manifestations contre le racisme et les violences policières, mais également des émeutes et des pillages ont depuis eu lieu dans plusieurs grandes villes américaines, menant certains Etats à mobiliser la Garde nationale et certaines métropoles à imposer un couvre-feu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Engel a beau manœuvrer: il n’arrive pas à gagner, même avec une résolution contre Prigojine !

July 10, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square